NOUVEL ALBUM DANS LA COLLECTION TAKAMBA :

Le séga du jazz tropical à réécouter


Publié / Actualisé
Le pôle régional des musiques actuelles a présenté ce vendredi 14 novembre un nouvel album dans la collection Takamba. Il s'agit d'une reproduction de vingt-cinq titres de Claude Vinh San avec l'orchestre Jazz tropical. Un retour musical délicieux dans les années 50-60 à la Réunion.
Le pôle régional des musiques actuelles a présenté ce vendredi 14 novembre un nouvel album dans la collection Takamba. Il s'agit d'une reproduction de vingt-cinq titres de Claude Vinh San avec l'orchestre Jazz tropical. Un retour musical délicieux dans les années 50-60 à la Réunion.
C'est avec beaucoup de souvenirs et d'anecdotes que Claude Vinh San a commenté vendredi la sortie de l'album intitulé " Claude Vinh San et le jazz tropical ". Entouré pour l'occasion de Narmine Ducap et d'Axel Tremoulu, anciens compagnons de scène, l'accordéoniste auteur compositeur a salué le travail réalisé par le pôle régional des musiques actuelles.
En effet, la sortie de ce disque est le fruit d'une action collective menée par l'équipe d'Alain Courbis, directeur de la structure régionale. Une structure qui milite depuis plusieurs années pour remettre à la portée du public les ?uvres d'artistes disparus ou oubliés tels Alain Peters ou Luc Donat grâce à l'édition de disques sous le label Takamba.
L'ensemble des recherches pour ce quatorzième livre-disque de la collection a été confiée à Fanie Précourt. Un livret de quarante-huit pages comprenant biographie, transcription des paroles et commentaires a donc pu être réalisé grâce à " l'aide précieuse " de Claude Vinh San. Le collectage discographique a été effectué par Arno Bazin. Jean-Paul Jansen a assuré la partie restauration et masterisation sonore. " On s'est cantonné aux enregistrements vinyles. Certains enregistrements étaient très abîmés mais on a décidé de les conserver pour leur portée historique ", précise Fanie Précourt.
Au final, l'album rassemble vingt-cinq titres qui retracent l'histoire musical de Claude Vinh San et son orchestre dans les années 50-60 à la Réunion. Les souvenirs d'une époque consacrée aux concerts entre copains dans les bals, aux soirées prestigieuses, aux tenues de scènes impeccables et surtout au séga festif. " J'ai toujours essayé de faire des ségas qui racontent des faits de société. J'en ai fait sur les bonbons fondants ou encore lorsque la télé est arrivée mais je me suis toujours attachée à ne pas tomber dans le misérabilisme ", a affirmé Claude Vinh San.
Le musicien a aujourd'hui 74 ans. L'année dernière, il a fêté en toute discrétion ses cinquante ans de carrière à la tête du Jazz tropical. Aujourd'hui, il continue de jouer pour les associations et clubs de troisième âge. Vendredi, il a dédié cet album à " tous ces musiciens qui ont ?uvré pour que le séga réunionnais survive."
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !