Le Port - Kabardock :

Bouffée d'oxygène culturelle


Publié / Actualisé
Le Kabardock a 4 ans. Depuis deux ans, la salle portoise propose plus 70 concerts par an et reçoit plus de 20 000 spectateurs. Le directeur de l'établissement, Stéphane Rochecouste, fait le bilan de ces 4 années d'existence. Pour lui, "le Kabardock est une bouffée d'oxygène culturelle."
Le Kabardock a 4 ans. Depuis deux ans, la salle portoise propose plus 70 concerts par an et reçoit plus de 20 000 spectateurs. Le directeur de l'établissement, Stéphane Rochecouste, fait le bilan de ces 4 années d'existence. Pour lui, "le Kabardock est une bouffée d'oxygène culturelle."
"Le projet était dans les cartons de la mairie depuis les années 80" précise Stéphane Rochecouste, directeur de la structure. Le Kabardock entre dans la logique de la politique culturelle du Port. "La formation culturelle est assurée par l'école des beaux-arts, la médiathèque et ILOI (institut de l'image de l'Océan Indien), le Kabardock a lui pour objectif de permettre la diffusion culturelle" explique--t-il.
"Nous sommes maintenant labellisés SMAC (scène des musiques actuelles), cela nous donne les moyens de soutenir les artistes locaux. Nous les accompagnons dans leurs démarches. Nous soutenons 5 à 6 projets par an grâce à nos salles de répétitions et notre studio d'enregistrement" relate Stéphane Rochecouste.
La Kabardock est aussi une possibilité de diffusion supplémentaire pour la scène locale, "nous professionnalisons nos rapports avec les artistes de La Réunion. Nous sommes une scène en plus, un public en plus et des cachets en plus. 70 % de notre programmation est locale" explique le directeur. Le reste de la programmation vient de l'extérieur, "au début c'était épisodique, mais aujourd'hui avec nos 4 années d'expérience, les artistes extérieurs viennent plus régulièrement".
Le Kabardock est soutenu financièrement par la ville du Port, la région, l'État, le TCO (Territoires de la côte ouest) ainsi que par des entreprises privées.
En 2009 le Kabarbock mettra l'accent sur la danse et sur le hip-hop.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !