Office départemental de la culture :

Pascal Montrouge reste directeur


Publié / Actualisé
Le tribunal administratif a rejeté e jeudi 2 juillet 2009, le recours de l'Office départemental de la culture (ODC) contre la nomination de Pascal Montrouge au poste de directeur. Conséquence, le directeur artistique de l'association Pardon Mars pourra signer son contrat avec le conseil général et prendre la tête du théâtre de Champ Fleuri Saint-Denis et de Saint-Gilles à partir du 6 juillet. Jacques Dambreville, ex-directeur de l'ODC et auteur du recours, n'a pour l'instant pas fait part de son intention de faire appel contre ce jugement.
Le tribunal administratif a rejeté e jeudi 2 juillet 2009, le recours de l'Office départemental de la culture (ODC) contre la nomination de Pascal Montrouge au poste de directeur. Conséquence, le directeur artistique de l'association Pardon Mars pourra signer son contrat avec le conseil général et prendre la tête du théâtre de Champ Fleuri Saint-Denis et de Saint-Gilles à partir du 6 juillet. Jacques Dambreville, ex-directeur de l'ODC et auteur du recours, n'a pour l'instant pas fait part de son intention de faire appel contre ce jugement.
Jacques Dambreville reprochait au conseil général d'avoir méconnu les règles de publicité et de concurrence pour cette délégation de service public. Des griefs qui n'ont pas été retenus par le tribunal administratif qui a rejeté le recours de ce dernier. "Une bataille judiciaire compte plusieurs manches. Nous avons perdu celle-ci mais il en reste d'autres", a affirmé maître Jean-Jacques Morel, avocat de Jacques Dambreville, à l'issue du prononcé du jugement. Il n'a pas précisé si son client ferait appel ou non.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !