Ilet à Bourse s'initie à la photo :

Le sténopé à Mafate


Publié / Actualisé
Les habitants de l'Ilet à Bourse (Mafate) vont fabriquer et utiliser un sténopé. Il s'agit d'un appareil photo sans objectif tirant son nom du grec " petit trou ". Remplaçant de l'objectif, cet orifice laisse entrer la lumière et capture les images. C'est autour de cet objet qu'Antonio Prianon animera un atelier photo. Ce photographe du collectif Aporos travaille en partenariat avec les associations Zargano, "Vivre à l'Ilet à Bourse" et la mairie de la Possession. Ouvert à tous les publics, l'atelier aura lieu du lundi 3 au samedi 8 août 2009 à l'Ilet à Bourse.
Les habitants de l'Ilet à Bourse (Mafate) vont fabriquer et utiliser un sténopé. Il s'agit d'un appareil photo sans objectif tirant son nom du grec " petit trou ". Remplaçant de l'objectif, cet orifice laisse entrer la lumière et capture les images. C'est autour de cet objet qu'Antonio Prianon animera un atelier photo. Ce photographe du collectif Aporos travaille en partenariat avec les associations Zargano, "Vivre à l'Ilet à Bourse" et la mairie de la Possession. Ouvert à tous les publics, l'atelier aura lieu du lundi 3 au samedi 8 août 2009 à l'Ilet à Bourse.
Antonio Prianon prédécoupera dans son atelier à Saint-Pierre les morceaux de bois nécessaires à la fabrication du sténopé. "Je les apporterai ensuite à Mafate. Chaque participant à l'atelier montera son appareil en suivant un plan d'assemblage" explique le photographe. Les apprentis artistes décoreront ensuite à leur guise leur ?uvre. "Les trois premiers jours du stage seront réservés à la fabrication et les trois suivants à l'initiation à la prise de vue avec une explication spécifique sur l'utilisation du sténopé" ajoute Antonio Prianon.

Il incitera chacun à photographier son cadre de vie, sa famille, ou encore les paysages de Mafate au cours d'une randonnée qu'il souhaite organiser.
Les travaux des participants feront ensuite l'objet d'une exposition. Chaque participant recevra un DVD regroupant toutes les photos, ainsi que le film qu'Antonio Prianon aura réalisé sur l'évolution de l'atelier.

Cette même opération a déjà eu lieu à la Grande Chaloupe avec l'aide de Zargano. Cette association est coordinatrice du dispositif Passeurs d'images, un dispositif dédié à l'éducation à l'image. La structure est soutenue par la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC), le conseil régional, le conseil général et la Direction
de la jeunesse, des sports et de la vie Associative (DJSVA).
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !