Ilet à Bourse - Mafate :

Photographier au sténopé


Publié / Actualisé
Une quinzaine d'enfants du petit village d'Ilet à Bourse ont construit chacun un sténopé, un appareil photo rudimentaire, du 3 au 8 août 2009. Une initiative d'Antonio Prianon, photographe pour le journal "Témoignages" et membre du collectif APOROS, avec l'association Zargano qui coordonne le dispositif "Passeurs d'images" à La Réunion et en partenariat avec l'association Vivre à Ilet à Bourse qui mène diverses actions culturelles dans le Cirque de Mafate à Ilet à Bourse.
Une quinzaine d'enfants du petit village d'Ilet à Bourse ont construit chacun un sténopé, un appareil photo rudimentaire, du 3 au 8 août 2009. Une initiative d'Antonio Prianon, photographe pour le journal "Témoignages" et membre du collectif APOROS, avec l'association Zargano qui coordonne le dispositif "Passeurs d'images" à La Réunion et en partenariat avec l'association Vivre à Ilet à Bourse qui mène diverses actions culturelles dans le Cirque de Mafate à Ilet à Bourse.
Après le succès de l'atelier de photographie au sténopé qui a eu lieu à La Grande Chaloupe en octobre 2008, initié par l'association Zargano, dans le cadre du dispositif "Passeurs d'images", c'est à Ilet à Bourse, en plein c?ur du Cirque de Mafate, que 15 participants ont construit chacun un sténopé en bois. Tout le matériel a été transporté par hélicoptère grâce à la collaboration du service technique de la Mairie de La Possession.

Au début de l'atelier, les enfants se sont adonnés aux joies du bricolage, en effet, ils ont utilisé divers outils électroportatifs, collé, poncé, non sans comprendre le fonctionnement d'une chambre noire. Une fois le montage terminé, les enfants ont décoré leurs appareils, certains aux couleurs de la Jamaïque, un portrait de Bob Marley, des animaux de La Réunion tels le papangue ou le tang, ou encore leur piton préféré.

Les prises de vues ont débuté près de l'école, soigneusement consignées dans un journal. Ensuite les enfants sont allés au Bras d'Oussy, un cours d'eau transformé en terrain de jeux. Ils ont aussi photographié la cascade d'où vient l'eau qui alimente le village en eau courante, leur maison, leur parc d'animaux, suscitant ainsi la curiosité et souvent l'incrédulité de leurs parents face à cet étrange appareil photographique qu'est le sténopé.

Cette action, inscrite dans le cadre du dispositif "Passeurs d'images", a été rendue possible grâce au soutien de la Mairie de La Possession, de la DRAC, de la Région Réunion, du Département, de la DJSVA (Direction de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative), et le gîte d'Ilet à Bourse.

Une séance de restitution aura lieu en octobre à Ilet à Bourse. Les enfants recevront chacun un livret contenant les photos prises, qu'ils verront pour la première fois, un film sur le déroulement de l'atelier sera projeté sur grand écran et enfin une exposition des plus belles photos et des appareils photos fabriqués sera présentée au public.


* Le sténopé, c'est quoi ?

Tirant son nom du grec, sténopé signifie "petit trou". En effet, pour ce type d'appareil rudimentaire, nul besoin de mécanismes compliqués, ni même de lentilles ou d'objectifs. L'image, non focalisée, passe à travers un trou microscopique percé à l'aide d'une aiguille dans une feuille d'aluminium. La lumière impressionne la pellicule à l'intérieur de la boîte en bois étanche à la lumière.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !