Concerts de Gérald de Palmas :

L'artiste attaché à son île


Publié / Actualisé
Le chanteur d'origine réunionnaise Gérald de Palmas sera en concert ces vendredi 4 et samedi 5 juin 2010 au Théâtre de Saint-Gilles à partir de 20h. L'artiste né à Saint-Denis de la Réunion d'un père breton et d'une mère réunionnaise, revient avec son album "Sortir". "Mon coeur ne bat plus", le dernier single extrait de son dernier album passe en ce moment sur les ondes. Le chanteur est venu dans son île natale pour tourner ce clip en janvier dernier, l'occasion de revivre aussi ses "souvenirs de gamin".
Le chanteur d'origine réunionnaise Gérald de Palmas sera en concert ces vendredi 4 et samedi 5 juin 2010 au Théâtre de Saint-Gilles à partir de 20h. L'artiste né à Saint-Denis de la Réunion d'un père breton et d'une mère réunionnaise, revient avec son album "Sortir". "Mon coeur ne bat plus", le dernier single extrait de son dernier album passe en ce moment sur les ondes. Le chanteur est venu dans son île natale pour tourner ce clip en janvier dernier, l'occasion de revivre aussi ses "souvenirs de gamin".
Plus de 5 ans après "Un homme sans racines", Gérald De Palmas revient avec un nouvel album, dans les bacs depuis novembre 2009. Pendant plus d'un an et demi, il s'enferme seul dans son studio parisien pour écrire, composer, arranger, jouer de tous les instruments. Seule personnalité extérieure à collaborer à la conception de l'album, Eagle-Eye Cherry a écrit le texte et chanté en duo Pandora's Box. Puis, Gérald De Palmas s'envole vers New York pour mixer ses onze nouvelles chansons. Après la sortie de son nouvel album, l'artiste a repris la route. Il est en tournée dans toute la France depuis mars. Il s'arrête quelques jours sur son île natale accompagné de ses musiciens, mais aussi de sa femme et de ses enfants et se produira trois soirs de suite sur la scène du Théâtre de plein air de Saint-Gilles les jeudi 3 (concert privé), vendredi 4 et samedi 5 juin.

Au programme de ces concerts, de nouveaux morceaux de son cinquième et dernier album et d'autres titres plus anciens. Le chanteur débutera ses représentations par une interprétation du single extrait de son dernier album, "Au bord de l'eau", où il parle "d'aller au bout de la Terre, l'océan à perte de vue" : "Bien entendu, dans cette chanson, je parle de la Réunion, c'est ainsi que débutera le concert. Il y aura 4 ou 5 extraits de cet album, pour les autres chansons, je reprendrais d'autres titres, mais je les réarrangerai pour proposer autre chose au public" explique Gérald De Palmas.

Ayant vécu jusqu'à l'âge de dix ans à La Réunion, Gérald de Palmas reste très attaché à son île. Son rapport à la Réunion est profond : "Ici ce sont mes souvenirs d'enfance qui revivent. A peine descendu de l'avion, je retrouve les sensations, les odeurs, les saveurs, l'air suave et humide, la chaleur, tout cela me rappelle à quel point je suis lié à cette terre" confie-t-il. Et d'ajouter que ses souvenirs et émotions les plus forts sont ici, à La Réunion. "J'essaie de venir le plus possible, pour voir ma famille, du côté de ma mère notamment ou de vieux amis. A 43 ans, je me suis rendu compte à quel point je vivais loin de mon île et je souhaitais y revenir plus souvent, après avoir eu la tête dans le guidon pendant plus de 20 ans. Il n'y a pas d'autre endroit où je me sente plus chez moi" insiste-t-il.

Gérald de Palmas explique que ses souvenirs d'enfance le mettent dans un état propice à l'écriture. Dans son titre, "L'ange perdu", il évoque un de ses souvenirs: ""sous mes pieds le sol brulant, autour de moi le monde sommeille, il n'y a là rien d'étonnant, à part le bitume qui fond au soleil". Je me souviens de ce jour, il y a avait une kermesse et je m'y étais rendu seul, en plein milieu de journée" commente le chanteur.

Avec le public, l'artiste souhaite avant tout "créer une émotion, jouer, chanter, faire des choses sensibles. Libéré des doutes avec la maturité et l'expérience, je suis plus libre de partager avec les gens, la musique, l'émotion. Même si tout devait s'arrêter demain, poursuit-il, ça me va. J'ai eu la possibilité de faire ce que je voulais, d'avoir un retour d'amour du public. Sans avoir à me renier, à être people. Aujourd'hui, il faut être devant, s'exposer, pour réussir. Etre célèbre et avoir une notoriété, ce n'est pas mon but dans la vie. Si ça me dessert dans l'avenir, tant pis, je ne changerai pas et ça ne m'empêchera pas de donner le plus possible au public. C'est tout ce que je veux" conclut-il.

Informations et réservations : 0262 41 93 25 (billetterie ouverte) ou sur le site www.theatreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !