Saint-Pierre :

Les objets des esclaves oubliés de Tromelin s'exposent


Publié / Actualisé
Une partie des objets découverts lors des campagnes de fouilles archéologiques à Tromelin a été dévoilée ce vendredi 2 juillet 2010. Et pour la première fois à la Réunion, petits et grands pourront assister au travail de restauration de ces objets jusqu'au 15 août 2010 dans le bâtiment des Comptoirs du Sud de Saint-Pierre. Dirigée par le centre archéologique du Var et mandatée par les TAAF (Terres australes antarctiques françaises), cette restauration a pour objectif de préserver des pièces emblématiques d'une page de l'histoire: les esclaves oubliés de l'île de Tromelin.
Une partie des objets découverts lors des campagnes de fouilles archéologiques à Tromelin a été dévoilée ce vendredi 2 juillet 2010. Et pour la première fois à la Réunion, petits et grands pourront assister au travail de restauration de ces objets jusqu'au 15 août 2010 dans le bâtiment des Comptoirs du Sud de Saint-Pierre. Dirigée par le centre archéologique du Var et mandatée par les TAAF (Terres australes antarctiques françaises), cette restauration a pour objectif de préserver des pièces emblématiques d'une page de l'histoire: les esclaves oubliés de l'île de Tromelin.
Les deux campagnes archéologiques, menées en 2006 et en 2008 par le Groupe de recherches en archéologie navale (Gran), ont ainsi permis des découvertes majeures: les habitations des esclaves, l'épave de l'Utile, des ossements humains.

Une troisième expédition aura lieu en novembre 2010 afin de poursuivre les fouilles. Des archéologues et des experts mauriciens se joindront à cette campagne.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !