Culture - Sortie d'album :

"Lanbousir" de Christine Salem


Publié / Actualisé
"Lanbousir", le quatrième album de Christine Salem, est dans le bacs depuis le début de ce mois de septembre 2010. Cet opus, sans doute le plus abouti de la chanteuse à la voix grave, raconte l'histoire du parcours quasi initiatique de l'artiste sur les traces de ses ancêtres aux Comores et à Madagascar. "Lanbousir" (l'embouchure en créole réunionnais , sera distribué en métropole à partir de novembre. Où il sera accompagné d'une tournée avec un passage au New Morning à Paris.
"Lanbousir", le quatrième album de Christine Salem, est dans le bacs depuis le début de ce mois de septembre 2010. Cet opus, sans doute le plus abouti de la chanteuse à la voix grave, raconte l'histoire du parcours quasi initiatique de l'artiste sur les traces de ses ancêtres aux Comores et à Madagascar. "Lanbousir" (l'embouchure en créole réunionnais , sera distribué en métropole à partir de novembre. Où il sera accompagné d'une tournée avec un passage au New Morning à Paris.
L'histoire de "Lanbousir" remonte à décembre 2008, lorsque la chanteuse faitun Ce retour aux racines. Ce projet sobrement intitulé "Rasinaz ", débute par un voyage initiatique aux Comores. Christine Salem y rencontre Soubi et Mmadi, qui jouent respectivement du Gambousi (sorte de luth à 5 cordes) et du Dzenzé (instrument cousin de la valiha malgache). Une intense période d'échanges artistiques commence alors.

Dans la foulée, la chanteuse se rend à Madagascar, où elle rencontre deux artistes de Tuléar : Zily, du groupe Remanindry (des musiciens de brousse, gardiens des pouvoirs sacrés de la communauté Antandroy), et Tefa (une des grandes voix féminines du sarandra chanté par le peuple Antanosy). Cette quête identitaire est marquée par plusieurs concerts dans le réseau des Alliances françaises. Elle débouche sur une résidence de travail au Bato Fou de Saint-Pierre.

Au terme de cette année de recherche, Christine et ses musiciens se rendent à Marseille pour deux concerts au Tankono, puis à Paris pour la 21ème édition du festival Africolor. L'occasion d'une séance en studio avec Soubi et Mmadi pour enregistrer en live trois morceaux du nouvel album. Les neuf autres seront enregistrés au studio MDC Prod de Christopher Mac Donald.

"Lanbousir" est né. Sur cet album, Christine Salem fait preuve d'une belle maturité. Le travail de recherche intime sur ses propres racines l'a incontestablement libérée d'un poids. La chanteuse s'autorise ainsi à parler d'esclavage et de marronnage alors qu'elle ne l'avait plus fait depuis son tout premier titre - "20 Désamn" - en 1997.

Pour accompagner "Lanbousir", Christine Salem et son groupe se produiront au festival kréol des Seychelles fin octobre 2010. En novembre 2010, l'artiste sera en tournée en métropole. À La Réunion, le live de "Lanbousir" sera présenté en février 2011 avec une première date au Théâtre de Champ Fleuri (Saint-Denis). Ce lancement se fera sous la forme d'une grande fête où le public pourra manger et partager un moment avec les artistes. En férier 2011 toujours, Christine Salem ira au festival Sauti Za Busara de Zanzibar.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !