Théâtre :

Jonglage et accordéon à la salle Canter


Publié / Actualisé
Le 17 mars 2011 à 20 heures, le duo décapant Jérôme Thomas et Jean François Baëz, proposera son jonglage au rythme de l'accordéon à la salle Canter à Saint-Denis. Ce spectacle intitulé " Duo - Jérôme Thomas invite Jean-François Baëz " offre la magie jubilatoire de l'improvisation. Et depuis déjà plusieurs saisons, Jérôme Thomas invite Jean-François Baëz, complice virtuose, à partager les scènes de France et d'ailleurs. Armés pour l'un d'un accordéon, pour l'autre de ses outils à jongler et rien d'autre, ils développent pendant une heure un hymne à la liberté de jouer, de créer, de dialoguer avec le public. Praticiens de l'improvisation, et donc d'une redoutable précision, ils font de chaque " concert jonglé ", un spectacle unique. Pour Jérôme Thomas, ce duo prend place à côté de pièces plus écrites, ouvrant la possibilité d'exprimer son jonglage de toujours, mais nourri de nouvelles expérimentations, du mime, de la danse, du clown... Dans le travail de la compagnie, la musique est depuis longtemps considérée comme la meilleure alliée du jonglage, l'inverse est vrai aussi : deux artistes au mieux de leur art en font la magistrale et jouissive démonstration dans ce " DUO ".
Le 17 mars 2011 à 20 heures, le duo décapant Jérôme Thomas et Jean François Baëz, proposera son jonglage au rythme de l'accordéon à la salle Canter à Saint-Denis. Ce spectacle intitulé " Duo - Jérôme Thomas invite Jean-François Baëz " offre la magie jubilatoire de l'improvisation. Et depuis déjà plusieurs saisons, Jérôme Thomas invite Jean-François Baëz, complice virtuose, à partager les scènes de France et d'ailleurs. Armés pour l'un d'un accordéon, pour l'autre de ses outils à jongler et rien d'autre, ils développent pendant une heure un hymne à la liberté de jouer, de créer, de dialoguer avec le public. Praticiens de l'improvisation, et donc d'une redoutable précision, ils font de chaque " concert jonglé ", un spectacle unique. Pour Jérôme Thomas, ce duo prend place à côté de pièces plus écrites, ouvrant la possibilité d'exprimer son jonglage de toujours, mais nourri de nouvelles expérimentations, du mime, de la danse, du clown... Dans le travail de la compagnie, la musique est depuis longtemps considérée comme la meilleure alliée du jonglage, l'inverse est vrai aussi : deux artistes au mieux de leur art en font la magistrale et jouissive démonstration dans ce " DUO ".
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !