Saint-Denis - Fête de la musique :

Bal la poussière à Champ Fleuri


Publié / Actualisé
Ambiance bal la poussière ce mardi soir 21 juin 2011 sur l'esplanade de Champ Fleuri à Saint-Denis. Il s'agissait de célébrer dignement la 30ème édition de la fête de la musique. Environ 300 personnes ont dansé sur les rythmes du séga et du maloya bien sûr mais également du jazz, de la valse musette et même des ballades de la lointaine Russie
Ambiance bal la poussière ce mardi soir 21 juin 2011 sur l'esplanade de Champ Fleuri à Saint-Denis. Il s'agissait de célébrer dignement la 30ème édition de la fête de la musique. Environ 300 personnes ont dansé sur les rythmes du séga et du maloya bien sûr mais également du jazz, de la valse musette et même des ballades de la lointaine Russie
Depuis 30 ans le 21 juin célèbre toutes les musiques du monde. Organisé par le conseil général, le bal la poussière de ce mardi soir était dans la droite ligne de cette tradition. Les accents jazzy d'Henri-Claude et Marie Armande ont donné le "la". Il était alors aux environs de 18 heures et le public était encore peu nombreux. Il allait très rapidement grossir.

Au jazz a succédé la valse musette et puis est venu le maloya de Françoise Guimbert et le public s'est mis à danser. Timidement d'abord avant de se laisser entrainer par le rouler et le kayamb. "Marmay ki sa la di maloya lé mor, li lé byen vivan" affirmait la chanteuse sous les applaudissements des spectateurs.

L'ambiance était déjà bien chaude. L'orchestre carrousel de Saint-Benoît et Christian Baptisto ont achevé d'entraîner un public consentant dans la danse. De "Tonia" au "Kaf Francisco" en passant par "Ti di mon fanm lé vilin" et "Boulevard la Providence" plusieurs standards du séga ont été chanté sur scène et sur la piste de danse improvisée.

Le bal la poussière n'aurait sans doute pas été tout à fait réussi sans la présence de Michel Admette, sacré "Prince du séga" depuis trois décennies au moins. Bien sûr il a chanté "la route en cornis", repris en ch?ur par les spectateurs, avant d'enchaîner sur d'autres succès.

Plusieurs autres artistes ont chanté après lui et c'est tard dans la soirée que le bal la poussière a pris fin. La fête de la musique a été dignement célébrée.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !