Musique - Sortie d'album :

Apolonia célèbre ses vingt ans


Publié / Actualisé
Le groupe Apolonia fête ses vingt ans d'existence cette année 2011. A cette occasion, la formation menée par Bruno Escyle, sort un nouvel album intitulé "Kossa i dit ?". Le disque, composé de huit titres chantés en langue créole, mêle séga rythmé et festif, chansons d'amour et histoire du métissage réunionnais. Une expérience emprunte de nostalgie avec un retour aux traditions, mais aussi tournée vers l'avenir avec une instrumentation originale.
Le groupe Apolonia fête ses vingt ans d'existence cette année 2011. A cette occasion, la formation menée par Bruno Escyle, sort un nouvel album intitulé "Kossa i dit ?". Le disque, composé de huit titres chantés en langue créole, mêle séga rythmé et festif, chansons d'amour et histoire du métissage réunionnais. Une expérience emprunte de nostalgie avec un retour aux traditions, mais aussi tournée vers l'avenir avec une instrumentation originale.
L'album "Kossa i dit ?" est sorti le 1er août 2011, soit vingt ans, jour pour jour, après la première production d'Apolonia, "Lot koulèr lo ker", diffusée en K7 audio. "Vingt ans, c'est une longue période. On a connu des hauts et des bas, on a vécu une traversée du désert, mais notre persévérance a payé car on est toujours présent aujourd'hui, et on est heureux de présenter ce nouvel album au public, en espérant qu'il l'apprécie", annonce Bruno Escyle, leader du groupe.

Apolonia traverse les époques, mais garde les mêmes thèmes d'écriture. En effet, avec des chansons autour de l'amour, du souvenir des ancêtres, de l'attachement à La Réunion, le disque reflète des valeurs essentielles de la vie, et qui sont chères aux yeux des membres du groupe.

Concernant la partie instrumentale, le sati et le tambour sont venus accompagnés la batterie. Tous les trois se marient aux sons du banjo, de l'accordéon et de la basse, pour laisser place à un séga original. "On reste fidèle à nos racines, mais on essaye aussi d'évoluer, d'apporter quelque chose de nouveau à la musique réunionnais", explique Bruno Escyle.

Au final, l'album comprend huit titres, dont l'un en collaboration avec les Tambours sacrés évoquant le métissage culturel réunionnais.

A partir du 20 août et jusqu'à novembre, Apolonia ira à la rencontre de son public sous la forme d'une caravane de huit étapes, qui se présenteront en petits spectacles acoustiques. Le groupe prépare aussi un grand concert pour fêter ses vingt ans, il aura lieu le 3 décembre au théâtre en plein air de Saint-Gilles. Toujours en fin d'année, Apolonia sortira un DVD "mémoire" avec des images d'archives, des interviews, des clips et des photos pour retracer ses vingt ans d'existence.

Dans les perspectives d'avenir, pour 2012, le groupe souhaite exporter sa musique vers de nouveaux horizons, non pas en métropole et en Europe, mais plutôt vers l'Afrique du Sud et l'Australie.

Samia Omarjee pour
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !