Inauguration de l'iconothèque historique de l'Océan Indien :

Quand internet devient mémoire du patrimoine iconographique


Publié / Actualisé
Aquarelles, peintures, cartes postales, photographies, gravures... À partir de ce samedi 5 novembre, ce sont plus de 10 000 images, du 17ème siècle à nos jours, du patrimoine de La Réunion et de l'Océan Indien qui peuvent être consultées gratuitement sur le net, au www.ihoi.org. Le conseil général inaugure, en effet, ce jour, l'iconothèque historique de l'Océan Indien. Le projet a pour objectif de "démocratiser l'accès à la culture et de promouvoir la richesse et la diversité du patrimoine réunionnais et de l'Océan Indien".
Aquarelles, peintures, cartes postales, photographies, gravures... À partir de ce samedi 5 novembre, ce sont plus de 10 000 images, du 17ème siècle à nos jours, du patrimoine de La Réunion et de l'Océan Indien qui peuvent être consultées gratuitement sur le net, au www.ihoi.org. Le conseil général inaugure, en effet, ce jour, l'iconothèque historique de l'Océan Indien. Le projet a pour objectif de "démocratiser l'accès à la culture et de promouvoir la richesse et la diversité du patrimoine réunionnais et de l'Océan Indien".
"Après la rénovation de la bibliothèque départementale et la sauvegarde du Lazaret de la Grande Chaloupe. C'est un projet de partage, d'avenir et un outil formidable pour notre pays", s'est félicitée Nassimah Dindar, présidente du Conseil Général, ce vendredi 4 novembre 2011, à l'occasion de la présentation du projet. Aussi bien destiné au public scolaire, qu'aux férus d'histoire et enseignants, c'est un voyage dans l'espace et le temps que propose l'iconothèque de l'Océan Indien, premier site numérique dédié aux images anciennes.

Ce samedi, ce sont 10 000 images issues d'un corpus de 100 000 provenant des collections conservées dans les services du département qui sont mises en ligne, dans un premier temps, pour ensuite se développer et pérenniser dans le champ culturel et scientifique. À côté de la banque de données, l'internaute peut également retrouver une exposition virtuelle sur un thème précis.

"C'est l'aboutissement d'un long travail historique mais aussi la montée en puissance d'un chantier d'exception qui ne se terminera pas par son inauguration", a, pour sa part, commenté Michèle Caniguy, conseillère générale déléguée à la culture. Elle n'a pas manqué de souligner un "projet de coopération régionale susceptible d'apporter un souffle et de nouvelles dimensions dans la zone Océan Indien". "C'est également un outil riche pour les enseignants et qui répond à de vraies attentes en matière d'amélioration de l'enseignement de l'histoire de La Réunion et de l'Océan Indien", a-t-elle poursuivi.

À noter que dans le cadre de publications ou d'autres projets de diffusion, l'internaute aura également la possibilité de remplir un formulaire de reproduction avec, en paiement des droits d'exploitation fixés par l'assemblée départementale.
 
Par ailleurs, ce vendredi, des conventions de partenariat ont été signées entre le conseil général et plusieurs propriétaires de fonds privés dans le patrimoine iconographique de La Réunion.

L'inauguration de l'iconothèque historique de lOcéan Indien se tient ce samedi à 18h30 au jardin de l'état lors d'un pique-nique numérique. À l'occasion, un album de coloriage dédié au patrimoine réunionnais et issu des collections provenant des musées, des archives et des bibliothèques de l'île est publié. Une exposition du photographe Jean Colbe se tiendra également à partir du lundi 7 novembre aux archives départementales.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !