Journées européennes du patrimoine :

Les coups de coeur des organisateurs


Publié / Actualisé
C'est devenu une tradition : chaque 3e week-end de septembre, La Réunion célèbre les journées européennes du patrimoine. Pour cette année 2014, la 31e édition a souhaité mettre en avant le patrimoine culturel et naturel de l'île, en associant l'événement avec les Rendez-vous aux jardins. Quelque 216 animations sont au programme dans 80 lieux patrimoniaux, de Saint-Denis à Saint-Pierre en passant par Saint-Louis, Saint-Paul, Saint-Benoît, Sainte-Rose et Salazie. Afin de vous guider dans vos visites, les organisateurs présentent leur coup de coeur de ces journées.
C'est devenu une tradition : chaque 3e week-end de septembre, La Réunion célèbre les journées européennes du patrimoine. Pour cette année 2014, la 31e édition a souhaité mettre en avant le patrimoine culturel et naturel de l'île, en associant l'événement avec les Rendez-vous aux jardins. Quelque 216 animations sont au programme dans 80 lieux patrimoniaux, de Saint-Denis à Saint-Pierre en passant par Saint-Louis, Saint-Paul, Saint-Benoît, Sainte-Rose et Salazie. Afin de vous guider dans vos visites, les organisateurs présentent leur coup de coeur de ces journées.

31 éditions, 216 animations, 80 lieux, 6 nouveaux endroits… Et seulement deux jours pour tout visiter. Les journées européennes du patrimoine proposent à nouveau une programmation riche à La Réunion, voire trop riche pour certaines personnes frustrées de ne pas pouvoir tout visiter. Pas de panique, les organisateurs vous présentent leur coup de coeur, histoire de se concentrer sur l’essentiel.

En tant que directeur des affaires culturelles - et surtout metteur en scène de ces journées du patrimoine à La Réunion - Marc Nouchy ne pouvait pas choisir uniquement un lieu. Alors, le responsable de la DAC OI a choisi d’en retenir trois, histoire de ne pas faire de jaloux : "mes coups de coeur sont la Villa Rivière à Saint-Paul, la gendarmerie de Saint-Benoît qui a été repeinte et le canal des Aloès à Saint-Louis. Vous avez les trois éléments : une villa à l’ancienne, un bâtiment remarquable du 20ème siècle et un aqueduc qui permet de prendre conscience de l’importance du paysage végétal."

Raphaël Gastebois est chef du pôle des patrimoine de la DAC OI. Malgré sa fonction d’architecte des bâtiments de France, l’homme encourage les Réunionnais à redécouvrir les jardins de l’île. "On a vraiment des jardins qui ne sont pas forcément très connus et qui méritent de l’être. Par exemple, l’un d’entre eux vient d’être restauré, c’est celui de la Villa Déramond à la rue de Paris à Saint-Denis", précise-t-il.

En tant que conseillère générale, Michèle Caniguy parle logiquement du Lazaret de la Grande Chaloupe, géré par le département. "Nous avons sur ce site toute l’histoire du 19ème siècle de La Réunion avec l’engagisme, le chemin des Anglais, le petit train… C’est important que les Réunionnais s’approprient cet endroit", assure-t-elle. Une exposition au sujet du métissage végétal est également programmée.

A Saint-Denis, ce n’est pas un lieu, mais une démarche qu’apprécie Stéphane Hoarau, directeur du développement culturel auprès de la mairie : "il y a de plus en plus d’artistes qui viennent proposer un travail de réflexion sur le patrimoine qui existe. J’aime beaucoup la manière dont ils mettent en oeuvre le patrimoine pour l’habiller, l’éclairer, le dessiner. C’est ce que je trouve beau." L’ancien hôtel de ville sera notamment au coeur de ce parcours artistique nocturne ce samedi, de 17 heures à 1 heure du matin.

Du côté de Saint-Pierre, Pascal Laude souhaite également parler d’une soirée. "Nous allons mettre en valeur la Rivère d’Abord. Il y aura du vidéo-mapping, du ciné-concert pour les petits et les plus grands, avec même un caméléon géant qui sera installé dans des banians. Ce sera assez exceptionnel", indique l’animateur d’achitecture et du patrimoine auprès de la capitale du Sud. Comme à Saint-Denis, l’animation est prévue samedi soir.

Enfin, à Saint-Louis - nouveau venu des journées du patrimoine - le canal des Aloès est bien entendu le coup de coeur des organisateurs. "C’est un lieu qui m’a vu grandir, c’est un lieu qu’il faudrait rapidement protéger et prendre en compte. Il a deux siècles d’histoire et il témoigne des conditions de la réalité du peuplement de la Rivière et de Saint-Louis. Il mérite d’être classé, protégé, et que l’on s’en occupe", décrit Sully Fontaine, en charge du patrimoine de la ville. Des circuits seront organisés à partir de 8 heures, le public est attendu sur le parking de l’usine du gol.

Evidemment, d’autres endroits sont à découvrir aux quatre coins de l’île. Les Réunionnais peuvent découvrir la programmation complète des journées européennes du patrimoine sur le site de la préfecture. Attention, certains endroits sont payants et/ou nécessitent une réservation. Bonne(s) visite(s).

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !