Le festival fait son retour :

6ème édition de Total Danse : la chorégraphie à la fête


Publié / Actualisé
Le Teat Champ-Fleuri accueille dès ce mardi 7 novembre le festival Total Danse, qui met en avant la création chorégraphique à La Réunion. Pour cette 6ème édition qui se tient du 7 au 26 novembre, c'est un programme chargé entre nouveautés et artistes reconnus qui attend le public.
Le Teat Champ-Fleuri accueille dès ce mardi 7 novembre le festival Total Danse, qui met en avant la création chorégraphique à La Réunion. Pour cette 6ème édition qui se tient du 7 au 26 novembre, c'est un programme chargé entre nouveautés et artistes reconnus qui attend le public.

"Le public réunionnais a une vraie exigence en matière de danse" confie Pascal Montrouge, directeur général des Teat Champ-Fleuri qui a mis au point cette sixième édition avec Bernard Faille, directeur délégué. "On a voulu marquer le coup en revenant en force" indique ce dernier, pour qui "l'ouverture" est le mot d'ordre de cette année.

Et pour cause, avec 52 représentations tout au long du Festival, pas moins de 25 d'entre eux font partie du plan de décentralisation aux quatre coins de l'île dans les villes partenaires. Après avoir "sauvé" le festival pendant deux ans, le directeur veut aujourd'hui le retour de "la danse pour les réunionnais". Pour Pascal Montrouge, plus axé sur l'artistique, "l'important était de gardé ce qui fait l'âme du festival : la porosité". Il l'affirme, Total Danse cette année c'est "le corps, le vivant, la politique, l'esthétique et pleinement fondu dans l'actualité".

- Air France, un partenaire primordial -

Dans son désir d'ouverture vers le monde et dans l'idée de "faciliter les échanges entre les artistes Réunionnais et les étrangers", Bernard Faille note l'importance de la compagnie aérienne Air France dans l'organisation : "nous avons des valeurs communes, c'est une évidence". Erwan Edern, de la communication de la compagnie, renvoie la pareille : "le festival nous a manqué l'année passée".

Après deux années d'absence remarquées, le festival n'a semble-t-il pas bougé d'un poil dans sa fabrication : "on a gardé la même maquette financière et le nombre de représentations reste le même" expliquait Bernard Faille. Total Danse a qui plus est déjà retrouvé son public fidèle : "près de 60% des places sont déjà réservées" nous confiait le directeur délégué, le 21 octobre dernier.

hf/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !