Au Bisik ce soir à Saint-Benoît :

Les Moutou et Michou réunis pour un Bal séga


Publié / Actualisé
La salle culturelle du Bisik à Saint-Benoît propose ce samedi soir 18 novembre à partir de 20 heures son Bal séga. Lorkes karoussel "Les cuivres de l'Est" ouvrira les hostilités. Le duo légendaire de la musique péi -Marie-Armande et Henry-Claude Moutou- viendra ensuite interpréter ses succès et ceux de Jules Arlanda, Luc Donat ou Fred Espel. La chanteuse Michou effectuera aussi le déplacement. Il vous en coûtera cinq euros pour assister à ce concert. Nous publions ci-après les biographies express de ces artistes envoyées par les organisateurs.
La salle culturelle du Bisik à Saint-Benoît propose ce samedi soir 18 novembre à partir de 20 heures son Bal séga. Lorkes karoussel "Les cuivres de l'Est" ouvrira les hostilités. Le duo légendaire de la musique péi -Marie-Armande et Henry-Claude Moutou- viendra ensuite interpréter ses succès et ceux de Jules Arlanda, Luc Donat ou Fred Espel. La chanteuse Michou effectuera aussi le déplacement. Il vous en coûtera cinq euros pour assister à ce concert. Nous publions ci-après les biographies express de ces artistes envoyées par les organisateurs.

 

Henry-Claude Moutou et Marie-Armande Moutou donnent de la voix dès l’âge de 8 ans à la paroisse de Sainte-Clotilde, tout en animant les “boums” du quartier à la tête d’un groupe de cinq musiciens. Deux ans plus tard, Henry-Claude entre à l’École municipale de musique de Saint-Denis où il a pour professeur Jules Arlanda. Avec sa sœur ils arpentent les radio-crochets de toute l’île avec succès.

Devenu guitariste, Henry-Claude anime les bals dans toute l’île avec l’orchestre “Sympathie”, accompagne Luc Donat ou le pianiste Roland Raelison et constitue avec sa sœur, Marie-Armande, un duo aujourd’hui entré dans la légende. Ils multiplient les succès et parcourent les scènes de l’île durant de longues années au rythme des romances créoles et autres ségas enlevés. Un duo enchanteur, rieur et élégant qui continue de séduire le public.

Guitariste. Chef d’orchestre. Compositeur et arrangeur amis aussi animateur radio sur Radio Plus FM (1998) Henry-Claude eest aujourd’hui professeur de jazz au Conservatoire national de Région à Saint-Denis et à Saint-Benoît, il dirige le Big Band de cet établissement avec une dizaine de musiciens et a créé le groupe de jazz Henry-Claude Moutou Trio en 2003.

Fille du compositeur et musicien Narmine Ducap Michou débute dans la chanson à l'âge de 11 ans en enregistrant son premier 45 tours avant d’intégrer le groupe musical Calypsos et plus tard, à 16 ans, le Créole Band, l’orchestre de variété de Roland Raelison qui anime à l’époque tous les week-ends des dîners dansants dans le restaurant Le Dragon à Saint-Pierre.

Le public la découvre plus particulièrement en 1974 avec "Crazé salle verte", mais elle se révèle alors qu’elle n’a pas encore 18 ans lorsqu’elle enregistre " Mam’zelle Paula " au studio Royal à Saint-Joseph avec le groupe de musiciens Caméléons. Avec des titres comme "Larg la sauce", "Vien voir la Réunion" ou encore "Bouscule pas", elle rencontre le succès avec plus de 250 titres et s’impose comme une référence du séga réunionnais.

En 1998 elle participe aux côtés de Cassiya, Thierry Jardinot, Didier Mangaye, Aline et Tiana au  spectacle "Cocktail Séga" à l’Olympia à Paris. En 1999, elle enregistre l’album "Fantaisie Créole", qui permet à ses fans de retrouver leur chanteuse au meilleur de sa forme. En 2005, l’histoire musicale se poursuit avec le "best of" de sa carrière. Puis en 2012 "35 ans Séga" ! En 2017 Michou continue de sillonner les scènes de l’île avec entrain, bonne humeur et élégance !

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !