Une plateforme dédiée au cinéma de l'Océan Indien :

Une campagne de financement participatif pour Kwa Films


Publié / Actualisé
Kwa film est la première plateforme de vidéo à la demande dédiée au film de l'Océan Indien et d'ailleurs. Afin de concrétiser ses projets, la plateforme lance sa première campagne de financement participatif sur Ulule. Pour l'instant, la cagnotte a atteint 40 % de son objectif final qui est de lever 10 000 euros avant le 18 juin 2018 à minuit. Les internautes peuvent soutenir l'initiative de Kwa Films en contribuant sur le site de Ulule.
Kwa film est la première plateforme de vidéo à la demande dédiée au film de l'Océan Indien et d'ailleurs. Afin de concrétiser ses projets, la plateforme lance sa première campagne de financement participatif sur Ulule. Pour l'instant, la cagnotte a atteint 40 % de son objectif final qui est de lever 10 000 euros avant le 18 juin 2018 à minuit. Les internautes peuvent soutenir l'initiative de Kwa Films en contribuant sur le site de Ulule.

Une campagne de crowdfunding sur Ulule avec pour objectif la levée de 10.000 €, ou plus. La campagne de financement participatif prend la forme d’une campagne de pré-abonnement avec des contreparties pratiques et ludiques : des abonnements (à vie pour les plus importants contributeurs), des hamacs, des chromecast...

La campagne est en ligne sur le site d’Ulule, https://fr.ulule.com/kwafilms/, jusqu’au 18 juin à minuit.

En moins de 7 jours, la campagne a déjà atteint 40% de son objectif initial." L’objectif de ce crowdfunding est de récolter des fonds supplémentaires, d’agréger unecommunauté et de prouver à nos financiers qu’il y a un réel intérêt pour notre projet et les cinémas de la zone ", insiste l’équipe.

De l’Afrique du sud à l’Australie, en passant par le Mozambique, Madagascar, La Réunion, l’Inde.... la plateforme proposera des films courts, des longs métrages, de la fiction ou des documentaires du grand océan Indien et des régions ultra-marines, par abonnement, location ou achat.

"Notre objectif est de dénicher ces pépites, les accompagner de making-off, d'interviews, d'éditos... et de les présenter sur un plateau gourmet : à déguster sur tous les écrans, où vous voulez, quand vous voulez et avec qui vous voulez !" explique Audrey Bacal, directrice associée de Kwa Films.

Ce projet est né du constat commun des 3 fondatrices, Audrey Bacal, Julie Fioretti et Marie Trouvé, toutes 3 professionnelles de la production audiovisuelle et du journalisme : des centaines d’oeuvres sont réalisées chaque année dans les différents territoires de la zone mais ils sont souvent peu connus voire inaccessibles à cause d’un manque cruel d’espace de diffusion.

"Rien qu'à La Réunion et dans les îles voisines, plus de 600 films ont été réalisés ! Kwa Films,  c’est l’accès au public à des histoires qui les concernent, mais c’est aussi leur offrir des histoires d’ailleurs", ajoute Marie Trouvé, directrice associée de Kwa Films.Une sélection minutieuse et une ligne éditoriale originale. Plus d’une trentaine de films, avec des nouveautés chaque semaine, sera disponible en permanence sur la plateforme.

"Chez nous l’algorithme est humain. L’idée n’est pas de créer une vidéothèque géante, mais bien de mettre en avant chaque film grâce à du contenu original, des thématiques aux regards croisés...", précise Julie Fioretti, directrice associée.

La plateforme s’engage à privilégier la qualité à la quantité comme le prouve déjà les premiers films qui sont programmés pour le lancement de la plateforme : "Sac la Mort", d’Emmanuel Parraud, sélectionné à l’ACID à Cannes en 2016, "Bartas", de Quentin Sixdeniers, prix de l’Aventure Humaine en 2016, ou encore le film mauricien "I’ve Seen the Unicorn", de Vincent Toi, en sélection officiel aux HotDocs et Chicago International Film Festival en 2014.

"Mon film a été tourné à La Réunion, en créole réunionnais et c’est La Réunion qui me demande de le montrer au monde entier, pour moi c’est une véritable ouverture au monde", confie Emmanuel Parraud, le réalisateur de "Sac la Mort"

À propos de KWA FILMS (à ne pas prononcer " K-wa ", mais " Quoi " )

Kwa Films Indian Ocean SAS est une jeune entreprise basée sur l’île de La Réunion, avec la vocation de créer une plateforme de diffusion de films, unique en son genre par sa ligne éditoriale.

Grâce à son savoir-faire et ses avantages compétitifs, Kwa films crée un espace de diffusion alternatif qui rend accessibles et visibles des films de grande qualité, mais situés en marge des circuits de distribution de masse classiques. Le service de VOD et SVOD mis
en place est conçu de manière à être une opportunité supplémentaire pour les producteurs et réalisateurs d’exploiter leurs œuvres.

Le modèle économique de Kwa films est simple : proposer à ses clients de regarder en illimité, de louer ou d’acheter des films de l’océan Indien et d’ailleurs, sur sa télévision, sa tablette ou son smartphone, à n’importe quelle heure de la journée ou de la nuit. Les films pourront être loués ou achetés à l’unité ou en abonnement pour un visionnage sans limite.

Exemples de films qui seront disponibles sur la plateforme :
- Sac la mort, d’Emmanuel Parraud , sélectionné à l’ACID à Cannes en 2016
- Bartas, de Quentin Sixdeniers, prix de l’Aventure Humaine en 2016
- Waro deor, de Keng-Sam Chane-Chick-Té
- Maux d’elle, de Firoza Houssen
- I’ve seen the unicorn, de Vincent Toi, en sélection officiel aux HotDocs et Chicago International

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !