Ambiance latina à Stella Matutina :

Succès de la 3e édition du Festilatino


Publié / Actualisé
Danses, concerts et engagement, constituent l'ADN du Festilatino. La 3e édition de cette fête aux ambiance latines s'est déroulée le samedi 9 juin au musée Stella Matutina. Les amateurs de danse et de musique d'Amérique latine étaient au rendez-vous. Et tout ça, sans alcool puisque c'est la philosophie de ce festival, qui est également sensible à la prévention des addictions. Récit d'un moment de partage entre La Réunion et l'Amérique latine :
Danses, concerts et engagement, constituent l'ADN du Festilatino. La 3e édition de cette fête aux ambiance latines s'est déroulée le samedi 9 juin au musée Stella Matutina. Les amateurs de danse et de musique d'Amérique latine étaient au rendez-vous. Et tout ça, sans alcool puisque c'est la philosophie de ce festival, qui est également sensible à la prévention des addictions. Récit d'un moment de partage entre La Réunion et l'Amérique latine :


Au début, il est difficile de se lancer sur la piste de danse. Les amateurs et curieux alternent les cours de Salsa, de Samba, de Tango et de Bachata. Pas simple de se souvenir des pas, de suivre le rythme, mais la musique est entrainante, et les profs sont passionnés, donc il n'y a qu'à suivre et s'amuser.

Pendant les pauses, on peut se rafraichir avec un cocktail de jus, car effectivement, ce festival est sans alcool. "Nous ne voulons rien interdire, mais nous voulons offrir une manifestation dénuée de tentation pour les gens qui souffrent de problématiques avec l'alcool", explique Nicolas Greiner, organisateur du Festilatino.



Grâce à un atelier de photo-langage organisé par l'équipe d'addictologie du centre Gabriel Martin, les participants échangent leurs visions de l'addiction. "Alcool, cigarette mais aussi réseaux sociaux, shopping, sport et même la danse peuvent être des addictions qui coupent du monde, il est important de garder le contrôle et de pouvoir se passer de sa passion pendant quelques jours pour la régulation émotionnelle" explique Leila Amor, médecin addictologue. 



Puis progressivement, la foule arrive pour les concerts et là, c'est bel et bien la passion pour des sons qui prend le dessus, et ce, sur la scène comme sur la piste. Les musiciens se succèdent et invitent aux voyages : du Brésil au Mexique en passant notamment par l'Argentine. Arco Iris, quintet Bresilien, Tropical Latino, Chinchivi, Patt Burter et Kalbass Amér ont tout donné sur la scène pour le plus grand bonheur des danseurs amateurs ou confirmés , toute la foule finit par se laisser porter.


Finalement, le lieu du Stella Matutina avec son ancrage local, est sublimé ici grâce par exemple au Moring'Longtan associé à la Capoeira, à la population métissée réunie dans le partage d'un moment festif et convivial. 

Les papilles n'étaient pas en reste puisque des stands de restauration mexicaine et argentine ont permis à tous de continuer le voyage. Bref, ce Festilatino est un bon cru et laisse présager de nombreuses éditions à venir !

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !