Manga réunionnais :

Triana : vacances à La Réunion revient


Publié / Actualisé
L'adaptation manga du premier roman de la série Triana de Jérôme Giovanonni a été lancé le samedi 11 août à Saint-Leu. C'est au cours d'un salon du livre que l'écrivain a rencontre Jouny, son dessinateur. Les trois tomes de la série Triana ont déjà été vendus à 4 000 exemplaires, le manga lui est tiré à 2 000 exemplaires pour La Réunion, il y en a aussi pour la métropole.
L'adaptation manga du premier roman de la série Triana de Jérôme Giovanonni a été lancé le samedi 11 août à Saint-Leu. C'est au cours d'un salon du livre que l'écrivain a rencontre Jouny, son dessinateur. Les trois tomes de la série Triana ont déjà été vendus à 4 000 exemplaires, le manga lui est tiré à 2 000 exemplaires pour La Réunion, il y en a aussi pour la métropole.

"Triana : vacances à La Réunion" est un manga qui veut mettre La Réunion en valeur à travers le fantastique. L’histoire met en scène deux adolescents. Ils se rencontrent lors de vacances à La Réunion. Ils se découvrent alors un point commun : tous deux sont dotés de super pouvoirs.

Ce shonen (catégorie de manga qui cible les pré-adolescents, adolescents et jeunes adultes) aborde de l’amour, de l’amitié, du fantastique, mais aussi le respect de l’autre dans sa différence et puis, il y a aussi La Réunion.

"À la base, je lis plus de mangas que je ne lis de roman" avoue Jérome Giovanonni, l'auteur de Triana : vacances à La Réunion. Il demande donc à son éditeur la possibilité de voir un jour son histoire adaptée en manga. Celui-ci accepte à condition que l’écrivain trouve lui-même le dessinateur.
 
Au salon Athéna de Saint-Pierre en 2013, il s’arrête au stand de Lacaze BD, un collectif de dessinateurs basé à Saint-Joseph et rencontre Jouny. Il aime bien son style : ses dessins lui rappellent ces animés qu’il aimait tant dans les années 80-90. De son côté, Jouny découvre le livre. Celui-ci lui plait. Il accepte de l’illustrer.

En 2014, Jérôme Giovanonni annonce la venue du manga en insérant les planches du premier chapitre du futur manga. La sortie est prévue en 2016, mais Jérôme Giovanonni réalise un rêve en partant au Japon cette année-là.

Il profite alors de son séjour pour aller à la rencontre de l’éditeur de Bleach pour lui présenter le travail de Jouny. Il obtient alors de précieux conseils pour améliorer le manga qui est presque fini. Il faut le remanier. Jouny s’y remet alors. Il peut alors passer jusqu’ à 12 heures par jour dans l’exécution de ses planches.

Cependant, Jouny reconnaît qu’il n’a pas le même rythme de travail que les Japonnais. Il est pompiste et ne vit pas de son dessin, contrairement aux mangakas qui s’attellent eux à plusieurs sur un chapitre allant de 18 à 20 pages par semaine. N’ayant donc pas les mêmes moyens, Jouny et Jérôme Giovanonni espère sortir un manga à l’année pour poursuivre la série Triana.

eg/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !