[PHOTOS] Plein la vue :

Marie Wlody : "La photo m'a sauvée"


Publié / Actualisé
Marie Wlody était une passionnée de photo quand elle était petite. Elle utilisait l'appareil de son père jusqu'à son tout premier, "un appareil jetable", à trois sous, comme tous les gamins. Des années plus tard, elle retombe dans la marmite et commence sérieusement à étudier la technique. De tâtonnement en tâtonnement, elle aiguise son regard et compose des images où la nature occupe beaucoup de place. L'eau, la lumière et le mouvement se trouvent au coeur de son travail. Images.
Marie Wlody était une passionnée de photo quand elle était petite. Elle utilisait l'appareil de son père jusqu'à son tout premier, "un appareil jetable", à trois sous, comme tous les gamins. Des années plus tard, elle retombe dans la marmite et commence sérieusement à étudier la technique. De tâtonnement en tâtonnement, elle aiguise son regard et compose des images où la nature occupe beaucoup de place. L'eau, la lumière et le mouvement se trouvent au coeur de son travail. Images.

"J’ai rencontré un photographe amateur en vacances sur l’île il y a quatre-cinq ans, raconte Marie Wlody. Je faisais beaucoup d’images mais je ne les partageais jamais. Il m’a convaincu de créer un compte sur Facebook, il m’a rassurée et j’ai commencé à partager mes clichés. J’ai intégré un réseau de photographes amateurs et professionnels, notamment avec un groupe de niçois."

De photo en photo, de partage en partage, Marie Wlody fait de nouvelle rencontre et tisse du lien. "Sur ces groupes Facebook, je me suis améliorée grâce aux interventions des internautes, photographes professionnels. Ils me donnaient des conseils, et m’encourageaient à développer mon regard." Pour elle, la photo "partage plusieurs regards. Nous pouvons être plusieurs photographes au même endroit, mais nous n’allons pas faire la photo."

Deux ans plus tard, Marie Wlody s’inscrit dans une association de photographes amateurs à la Réunion, "Déclic." Elle souhaite améliorer ses compétences… "J’ai le regard, je suis passionnée pour capter les choses mais je suis nulle en technique. J’apprends" rit elle.

Se plonger dans l'instant présent

"La photo m’a sauvée, souffle la photographe. En 2016, j’ai tout perdu. Ma maison a brûlé, j’aurais pu brûler avec. J’ai perdu l’appareil photo que je venais d’acheter. J’ai pris de temps pour me relever, ça a été très difficile. On m’a offert un nouvel appareil, des amis se sont cotisés pour me faire ce cadeau." Un renouveau pour Marie Wlody : "quand on capte une image, on est dans l’instant présent, on oublie tout le reste, on est avec la beauté. Partager mes images m’a aussi beaucoup aidée."

Place à l’inattendu

Dans ses images, la photographe ne "calcule jamais. Ce sont souvent des hasards ou des rendez-vous. Je découvre, je rencontre des gens, je discute, je créé du lien, je les photographie et je leur partage ensuite mes photos." Dans son travail, place à l’inattendu. Mais de tout ce qu’elle capte, Marie Wlody a une préférence pour la nature et surtout "l’eau, la mer… J’adore le mouvement des vagues et les reflets de la lumière. L’eau représente la vie…" En lien avec le monde marin, les oiseaux migrateurs. La photographe aime attraper avec son appareil un envol de noddis, actuellement sur l’île. "J’ai fait de belles découvertes avec des photographes animaliers qui m’ont fait découvrir ces oiseaux. C’est un bonheur de les voir vivre évoluer dans leur milieu naturel. Ils sont magnifiques."

Photos rêvées

"Je rêve de refaire des photos en jouant avec la lumière sous l’eau. J’avais réalisé une image pour le concours Regards Croisés en 2016. Nous étions dans l’eau d’une rivière avec une amie. Des rayons du Soleil venaient sur elle, avec un petit appareil sous-marin, j’ai fait ce cliché." Fascinée par le mouvement et la lumière, la photographe aimerait posséder le matériel adéquat pour se plonger de nouveau dans les eaux.

Et Marie-Nadine Wlody ne s’arrête pas là, elle se voit aussi photographier des bêtes sauvages en Afrique, en pleine savane, des enfants des quatre coins du monde… Du moment que la photo reste dans le partage…

nt/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !