Les 5 et 6 avril 2019 :

A la rencontre des improvisateurs de la Nuit de l'impro


Publié / Actualisé
Les vendredi 5 et samedi 6 avril 2019 auront lieu les soirées de La nuit de l'impro, organisées à la Cité des Arts. La troupe a accepté d'accueillir la presse lors d'une de leurs répétitions.
Les vendredi 5 et samedi 6 avril 2019 auront lieu les soirées de La nuit de l'impro, organisées à la Cité des Arts. La troupe a accepté d'accueillir la presse lors d'une de leurs répétitions.

Vous connaissez peut-être déjà les Mardis de l’impro, qui ont lieu chaque semaine depuis 2012. Pour la quatrième année consécutive, les membres de ce rendez-vous hebdomadaire organisent " La nuit de l’impro ". Une vingtaine d’acteurs regroupés sur scène, trois spectacles inédits, et quatre invités internationaux.

" Le projet est né de la volonté de créer du lien avec des improvisateurs locaux et internationaux, avec une semaine pour mettre en scène nos créations " explique Keng-Sam, créateur des Mardis de l’impro. Cette année, ce sont deux artistes de métropole, un Israélien et un Australien qui se sont joints au groupe.

" J’ai rencontré Keng-Sam a Cambera [capitale de l’Australie, ndlr], en 2015, raconte Bryce Halliday, où nous avons fait quelques spectacles ensemble lors d’un festival. Après cela, nous avons enregistré un album, de façon totalement improvisée. Il m’a proposé à de nombreuses reprises de venir à La Réunion, et j’ai finalement pu me joindre à eux cette année " conclut le pianiste australien, qui sera en charge de la musique sur la plupart des spectacles du weekend.

Rod Ben Zeev, originaire de Tel-Aviv, a lui aussi rencontré Keng-Sam lors d’un festival, mais en Allemagne cette fois-ci. " Dès l’instant où nous nous sommes rencontrés, c’est comme si nous étions devenus âme-sœur, confie-t-il en riant, et il m’a proposé de venir à La Réunion. D’ailleurs, je ne savais même pas que cet endroit existait, avant qu’il m’en parle " ajoute-t-il, toujours en riant. Sa mise en scène sera inspirée du film "Dogville". Le public sera invité à nommer les lieux de leur choix, afin de créer la base de l'improvisation des acteurs et créer une succession de scénettes.

Deux invités originaires de métropole

Guillaume Darnault et Morgan Mansouri, eux, sont tous les deux originaires de métropole. " De Paris personnellement " souligne Guillaume, ce à quoi Morgan répond tout simplement " Beurk ". Ce dernier, lui, vient de Brest. Et chacun ont rencontré Keng-Sam à l’étranger, en Finlande et en Suisse respectivement. C'est leur première fois sur l'île, où ils présenteront tous les deux leur propre mise en scène. "Mon spectacle est basé sur le langage du corps, il n'y aura aucune parole" explique Morgan. La mise en scène de Guillaume se base, elle, sur "le doublage improvisé de vidéos que les doubleurs découvriront en même temps que le public".

Les quatre invités viennent donc apporter leur touche personnelle à la troupe d’une vingtaine de personnes, qui seront sur scène à la Cité des Arts ce weekend, à partir de 18h. Les places sont déjà en vente sur Monticket.re, mais elles seront aussi disponibles sur place le soir-même. Une garderie sera mise en place le temps du spectacle.
 

Découvrez les acteurs et les répétitions de l'événement

as/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !