Mémoire :

Trois journées pour l'archéologie


Publié / Actualisé
La 10ème édition des journées nationales de l'archéologie aura lieu du vendredi 14 juin au dimanche 16 juin 2019. Lors de ces trois journées, l'ensemble des acteurs en lien avec l'archéologie : opérateurs de fouilles, directions des affaires culturelles (régionales et départementales), organismes de recherche, universités, musées et sites archéologiques, laboratoires, associations, centres d'archives et collectivités territoriales, se mobilisent afin de faire découvrir au public le plus large, les trésors du patrimoine mais aussi les coulisses de la discipline. Cette année, les villes de Saint-Denis, Saint-Paul, Sainte-Rose et Le Tampon s'associent à cette manifestation. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
La 10ème édition des journées nationales de l'archéologie aura lieu du vendredi 14 juin au dimanche 16 juin 2019. Lors de ces trois journées, l'ensemble des acteurs en lien avec l'archéologie : opérateurs de fouilles, directions des affaires culturelles (régionales et départementales), organismes de recherche, universités, musées et sites archéologiques, laboratoires, associations, centres d'archives et collectivités territoriales, se mobilisent afin de faire découvrir au public le plus large, les trésors du patrimoine mais aussi les coulisses de la discipline. Cette année, les villes de Saint-Denis, Saint-Paul, Sainte-Rose et Le Tampon s'associent à cette manifestation. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Le public pourra découvrir le chantier de fouilles préventives qui a lieu sur la Place Charles de Gaulle à Saint-Denis. Les traces du passé maritime de la ville vous seront révélées au cours de visites et d’échanges avec des archéologues .

Accompagnés d’un historien et d’un archéologue, des visites seront organisées dans l’un des édifices les plus anciens de l’île : la Poudrière de Saint-Paul, 

Un atelier ludique animé par un archéologue  pour découvrir la cartographie et le zonage archéologique de la ville de Saint-Paul se tiendra à la Maison Serveaux.

Le site de la Roseraye à Sainte-Rose sera exceptionnellement ouvert et gratuit pour  présenter les vestiges de l’usine sucrière datant du XIXe siècle. Deux expositions y seront également visibles : "Archéologie Australe" qui présente les opérations archéologiques les plus importantes menées dans l’océan Indien ces dix dernières années et "Tromelin, l’île des esclaves oubliés".

À la cité du Volcan, un archéologue et une paléo-environnementaliste feront découvrir l’archéologie des territoires escarpés et les nouvelles technologies (laser, 3D) utilisées lors des recherches ainsi que l’archéologie environnementale qui a pour but de reconstituer les environnements du passé.

En 2018, 1 595 animations ont touché 200 000 personnes dans 504 communes et 660 lieux en métropole et en Outre-Mer. Plus de 500 organisateurs ont été mobilisés et près de 130 000 visites ont été effectuées sur le site internet dédié durant la manifestation.

"Dans l'île, le service régional de l’archéologie de la direction des affaires culturelles de La Réunion et le département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines ont pour missions de conserver, d’étudier et de valoriser le patrimoine archéologique" explique la préfeture.

Depuis 2010, le ministère de la Culture confie à l’Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP) la coordination et la promotion des Journées nationales de l’archéologie.

Retrouvez le programme géolocalisé des journées nationales de l’archéologie à La Réunion à partir du lien suivant : https://journees-archeologie.fr/c-2019/carte

www.ipreunion.com/redac@ipreunion.com

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !