Fiction sonore humoristique :

Greenpouce, la sitcom audio écolo


Publié / Actualisé
Greenpouce est une série, une fiction sonore humoristique qui raconte les coulisses d'une asso d'écolos, un peu timbrés mais attachants. C'est une création originale, née à La Reunion, qui permet de parler d'écologie et du milieu associatif avec humour et une bonne dose d'auto-dérision.
Greenpouce est une série, une fiction sonore humoristique qui raconte les coulisses d'une asso d'écolos, un peu timbrés mais attachants. C'est une création originale, née à La Reunion, qui permet de parler d'écologie et du milieu associatif avec humour et une bonne dose d'auto-dérision.

L'histoire :

Dylan et Patti ont une famille particulière. Chez eux, on est écolo depuis plusieurs générations. Malgré des parcours et des méthodes diamétralement opposées, ces jumeaux écolos vont tenter de donner un souffle nouveau à l’association familiale alors que celle-ci s’engage contre un projet d’incinérateur… entre autres combats.

L'objectif :

  • Aborder les grandes problématiques de la protection de l’environnement, avec humour et un soupçon de loufoquerie : ​gestion des déchets, végétarisme, protection des océans, biodiversité, aménagement du territoire, énergie verte, changement climatique, jour du dépassement…
  • Montrer l’engagement écologique  de l’intérieur : comment sont choisis les slogans, les démarches administratives, les sacro-saintes réunions, les modes de gouvernance, les médias… et toutes les petites contradictions personnelles à surmonter.
  • Inspirer l’engagement chez les auditeurs.
  • Développer un projet sonore artistique et collaboratif à La Réunion.


L'équipe créative :

En tout, six auteurs de La Réunion et bénévoles de diverses associations de La Reunion (Surfrider, Ekopratik, Zero Dechet, Mangue et Solidaire…), plusieurs comédiens et magiciens du son ont collaboré pour créer ce projet artistique. Sonia Serra est la tête pensante du projet, tandis que Sylvie Chaussée-Hostein, Stéphane Payet, Armelle Nabasque, Didier Desroches, Stéphanie Buttard et Nicolas Bonin s'occupent de l'écriture des scénarios.

Les coulisses du militantisme

"On connaît tous les grandes actions écolos, les marches pour le climat, les rapports alarmants des scientifiques, les documentaires, les pétitions pour la sauvegarde de l’environnement… mais on connaît beaucoup moins ce qui se passe derrière le rideau, la réalité au quotidien du militantisme et la vie et les
délires de ces joyeux lurons qui se battent pour sauver la planète" explique l'équipe de production.

C'est justement ce microcosme de militants et bénévoles que Greenpouce va mettre en lumière et en son, en invitant ses auditeurs dans les coulisses d’une association écolo.

"Engagée mais surtout humaine, la série est à la fois une histoire de famille et un décorticage amusant du combat pour le climat. C’est en effet à travers les défauts des barjos de l’association “Greenpouce” que nous allons (re)découvrir les enjeux personnels et sociétaux liés à la préservation de notre écosystème" continuent les créateurs.

L’idée est de montrer l’engagement écologique de l’intérieur : comment sont choisis les slogans, les démarches administratives, les sacro-saintes réunions, les modes de gouvernance… D’inspirer l’engagement. Et d’aborder avec humour et un soupçon de loufoquerie, les grandes problématiques de la protection de l’environnement : gestion des déchets, végétarisme, protection des océans, biodiversité, aménagement du territoire, énergie verte, changement climatique, jour du dépassement…

Si chaque épisode traite d’un sujet environnemental différent, le fil green des aventures de Greenpouce demeure la gestion des déchets. Le combat de l'association contre le projet d’incinérateur sera abordé en ouverture et en clôture de saison.

  • 6 épisodes sont déjà écrits ou en cours de réécriture, pour la saison 1
  • 6 autres épisodes sont en cours d’écriture et pourraient être finalisés pour une saison 2 dès 2020,avec de nouveau un focus sur la gestion des déchets

Un appel au financement

Comme n'importe quel projet, il faut de l'argent pour le réaliser. "Nous comptons sur le soutien du public, à travers une ambitieuse campagne de
financement participatif sur la plateforme Ulule" précisent dans les auteurs. Pour participer et découvrir leurs premiers épisodes, rendez-vous sur leur cagnotte.

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !