[PHOTOS/VIDÉOS] Ils protestent contre la baisse du budget culture de la Région (actualisé) :

Opération surprise de plusieurs artistes à l'entrée ouest de Saint-Denis


Publié / Actualisé
Plusieurs artistes, comédiens ou chanteurs, se sont réunis ce jeudi 13 février 2020 pendant les traditionnels embouteillages du matin au rond-point de l'entrée ouest de Saint-Denis. Ils dénoncent à nouveau le budget de la culture de la Région, amputé de plus de 5 millions d'euros. Les associations culturelles notamment subiraient des coupes de 73%. A coup de chants et de chorégraphies, ils essaient d'interpeller les automobilistes sur leur situation tout en leur offrant ce petit concert de rue pour alléger les bouchons. L'action sera reproduite ce vendredi 14 février à Saint-Pierre.
Plusieurs artistes, comédiens ou chanteurs, se sont réunis ce jeudi 13 février 2020 pendant les traditionnels embouteillages du matin au rond-point de l'entrée ouest de Saint-Denis. Ils dénoncent à nouveau le budget de la culture de la Région, amputé de plus de 5 millions d'euros. Les associations culturelles notamment subiraient des coupes de 73%. A coup de chants et de chorégraphies, ils essaient d'interpeller les automobilistes sur leur situation tout en leur offrant ce petit concert de rue pour alléger les bouchons. L'action sera reproduite ce vendredi 14 février à Saint-Pierre.

"On est là pour une opération 'bouchon gratiné'. On est une bande d'artistes et on veut se rendre visibles pour répondre à l'intiative de la Région de réduire le financement des associations culturelles de 73%. C'est énorme !" s'indigne Christophe, comédien.

Le 30 janvier déjà, les acteurs du spectacle vivant et de la culture avaient réalisé une opération coup de poing dans le hall du Conseil régional. Venus de toute l'île, une centaine d'artistes se sont rassemblés pour protester contre "l'amputation de près de 39% du budget culture alloué par la Région, ce qui représente une diminution de plus 5,3 millions d'euros".

"On a participé à une réunion avec l'association Kolet' Réunion, on s'est dit qu'on allait offrir de la culture aux gens quand ils sont dans les bouchons le matin. Pour nous l'important c'est de leur donner un bout de musique, un texte, un poème pour mettre la culture au quotidien et montrer qu'on est là" explique Sandrine, comédienne, chanteuse et danseuse. "On veut sensibiliser le public pour pas qu'il nous laisse sur le bord de la route."

Soutenus par plusieurs klaxons, les artistes comptent reproduire l'opération ce vendredi 14 février à Saint-Pierre. "On met un peu de fromage sur le bouchon pour que ces personnes aient droit à un moment de poésie !"

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

Pour aller plus loin :

Lire aussi : La Région "ampute de 5,3 millions d'euros" le financement de la culture

Lire aussi : Conseil régional : l'opposition dénonce les coupes budgétaires, des artistes manifestent dans le hall

   

6 Commentaire(s)

Babacool, Posté
En tant que ex citoyen babacool, je fais mon coming out: j ai arrêté de cautionner la culture du zamal en n en fumant plus, par contre mon dernier pantalon patte d elephant est ultra usé, si parmi les gramounes il y aurait un don je suis preneuse, pour la mémoire. Je viens de faire un credit pour la nouvelle toyota kataye que j espere faire rouler a 140 sur notre nouvelle route du littoral. J'ecris haut et fort : construisons tous ensemble une route pour les voitures et detruisons ensemble les chemins a la culture. La reunion c' est l Etat francais, et la culture, si c est si important pour les artistes et les gens, elle se doit de se conformer a celle d un etat francais. Les saltimbanques qui crient l identite culturelle a travers leur maloya, leur musique, leur danse, leurs dessins sur les murs, leur livre en patois que personne ne comprend pour sortir d un silence colonial imposé mais qui leur permis d etre quelqu un aujourd hui... ne comprennent pas l urgence d un avenir de croissance économique qui nous sauvera de la nostalgie de l ignorance et de l amnesie. pourquoi autant de tohu bohu autour d une culture locale inexistante. Qu est ce qu il faut saugarder? Je ne comprends pas? Amis soit disant artistes, faites un crédit à la consommation comme tout le monde, mangez de la fast food, car c est l'avenir, ou du vetsin en barquette, et arrêter de nous casser les oreilles le matin quand nous on va reelement travailler pour faire avancer la Reunion de demain sur le plan international!! Oui nou lé kapab ! Nou le pa couyon ! Nou gayn fé comme l europe! Nout canne nout culture! Merci la France! Alé dit partout!
Citoyen974, Posté
En lisant le post du citoyen, je me rend compte de l ignorance des gens - la culture est importante et vit en chacun de nous ( parfois elle s est endormie..) car elle nourrit l âme,elle fait partie d un pays , d une région, elle fait du bien, elle ouvre les yeux sur le monde, elle permet de s épanouir lorsqu on la pratique personnellement - oui nous sommes en France et les impÃ'ts de tous et Dc même des artistes qui ont des charges lourdes ( casi 65% de charges sociales et patronales ) contribuent à financer , au même titre que la subvention , les écoles, l agriculture, la médecine, etc. Si nous devons arrêter l subvention culturelle alors je propose d arrêter les subventions pour les écoles, l agriculture et la médecine etc et les gens se rendraient vite compte que beaucoup de choses sont financés par nos impÃ'ts pour le bien être de la société - si nous stoppons les financements dans tous les domaines utiles et indispensables au bien être de tous, cela veut dire qu on réduit l école, la médecine, l agriculture à des gens comme moi qui ont les moyens de se payer tout sans l aide de l état Q sauf que monsieur , avec le plus grand respect que je. Vous dois, M le citoyen , tout le monde a Pas les moyens comme moi et sÃ"rement vous j imagine de se financer l école, la médecine, et se nourrir soit. Même .... vous et moi avons eu la chance d avoir beaucoup d argent pour subvenir à nos besoins d éducation, médicaux et nourriciers mais c est loin d être le cas pour tous . Si nous stoppons tout financement de l état, je n imagine pas dans quel état nous retrouvons notre pays
Teddy, Posté
@citoyen, la culture est partout, dans ta radio, ta télé, tes soirées entre amis où tu mets de la musique, quand des enfants apprennent des chansons à l'école, quand ils ont les moyens d'acheter un instrument ou bénéficier de cours de musique, théâtre, danse, couture, jonglage, entre autres. La culture est ce savoir que tout un chacun cumule au fur et à mesure de sa vie, dans les cérémonies et offices religieux, dans la transmission des recettes, dans le savoir-vivre partagé dans une éducation bienveillante. Les artistes ne sont pas tous des babas cool. Je fais énormément de kilomètres tous les ans pour gagner ma croÃ"te en animant des ateliers de contes, de poésie auprès d'enfants, mais aussi de prisonniers, de personnes malades. Je n'ai pas de salaire fixe, je suis payé sur facture entre 2 et 6 mois après mon intervention tout en essayant de faire 43 cachets dans l'année pour garder mon statut d'intermittent. Les subventions sont partout et finalement très peu dans la culture : la santé, le transport, l'éducation, l'habitat, la formation professionnelle, le RSA, etc. sont subventionnés. Je paye des impÃ'ts aussi et je suis content de savoir que je peux provoquer des questionnements sur le monde, sur la société, le sens que l'on donne à sa vie, là où je vais. Mais là, si tu as compris l'article, il ne s'agit pas que de subventions! Baisser le budget de la culture, ça veut dire ne plus aider les compagnies et associations culturelles à proposer du moringue, des cours de musique traditionnelle, de hip-hop ou de peinture à faible coÃ"t pour les familles modestes. Ne plus aider les écoles de musique, les étudiants, les écoles à acheter du matériel et payer des intervenants. Ne plus permettre aux radios associatives d'émettre de la musique. Ca veut dire ne plus financer des centres culturels, des bibliothèques, des foyers socioculturels. Ne plus permettre de payer des salaires pour des techniciens, des employés, des gens qui vivent de ce métier. Ne plus aider les artistes à créer, enregistrer des albums, publier des livres.
Je suis père de famille, responsable et j'ai une vie tout aussi honorable que chacun d'entre nous. Je ne me reconnais pas dans ce que tu dis et je connais très peu de personnes dans cette situation. Dommage que tu n'aies pas vu le sourire et le bonheur des gens qui nous ont accueillis pendant ces deux opérations.
Citoyen, Posté
En baisse de 5,3 millions d'euros ?
Ça veut dire que jusqu'à maintenant, la Région injectait chaque année plusieurs millions d'euros pour entretenir toute un ramassis de baba cool en sarouel qui passent leur temps à fumer de l'herbe et à refaire le monde...
"on s'est dit qu'on allait offrir de la culture aux gens": il semblerait que ces individus incarnent la culture. Il suffit qu'ils soient une poignée à brailler au bord de la route pour que la "culture" soit à la portée de tous ! Ça va les chevilles ? De plus, si la Région vous subventionne avec nos impôts à coups de millions d'euros, je ne vous pas trop où est la notion d'offrir... Bonne initiative de la Région, il y a sans doute des façons bien plus utile de dépenser ces millions !
Impopulaire, Posté
Tout le monde critique la politique de Robert didier. Et rassurez nous, il est candidat à st denis ?

Pauvres Dionysiens.
Budget voyage, Posté
Le budget voyage de qui augmente ?