Street-art :

Réunion Graffiti : ça va tagger sur Saint-Denis


Publié / Actualisé
Le festival international Réunion Graffiti revient pour une seconde édition à Saint-Denis du 12 au 25 octobre 2020. De la Cité des Arts qui accueillera work-shop, exposition-vente et boutique éphémère aux murs de la ville, les vingt graffeurs mobilisés multiplieront les terrains de jeux pour le plus grand plaisir des curieux et amateurs d'art urbain. (Photo : Réunion Graffiti)
Le festival international Réunion Graffiti revient pour une seconde édition à Saint-Denis du 12 au 25 octobre 2020. De la Cité des Arts qui accueillera work-shop, exposition-vente et boutique éphémère aux murs de la ville, les vingt graffeurs mobilisés multiplieront les terrains de jeux pour le plus grand plaisir des curieux et amateurs d'art urbain. (Photo : Réunion Graffiti)

Pendant deux semaines, le street-art s’invite dans le chef-lieu. Comme lors de la première édition en 2019, plusieurs fresques, six au total, seront réalisées dans les rues de la ville par des artistes urbains locaux et internationaux. C’est le quartier des Camélias qui verra ses murs stylisés pour l’occasion. La Cité des Arts, partenaire du festival, accueillera quant à elle work-shop, expositions et boutique éphémère du 12 au 18 octobre 2020.

L’année dernière, le rendez-vous majeur du festival, le Block Party (la réalisation collective d’une fresque à La Fabrik à Saint-Denis), a réuni environ 3.000 personnes selon Olivier Néry, artiste et responsable des relations presse de l’événement. "On avait été agréablement surpris par l’engouement, il y a eu un flot continu de personnes sur les deux jours, des gens du quartiers, des familles, des touristes, des photographes… Le graff intéresse beaucoup de monde !" se réjouit-il. Il espère la même chose cette année à la Cité des Arts, pour le week-end du 17 et 18 octobre 2020.

- Malgré la crise, une détermination à toute épreuve -

La crise de la Covid-19 n’aura pas entaché la détermination des organisateurs du festival, bien au contraire. Pour Eko, artiste et directeur de l’événement, "en cette période marquée par de nombreuses craintes mais aussi par les frustrations d’un accès encore limité à la culture, l’édition 2020 de Réunion Graffiti ambitionne tout simplement d’apporter du plaisir aux Réunionnais et de leur faire découvrir la richesse de cet art né dans la rue. " Olivier Néry rajoute : "on veut apporter une note d’espoir, montrer qu’on continue de peindre, on est vivants !"

- S'adapter sans changer l'esprit du festival -

Il y aura certes du changement par rapport à l’édition passée avec notamment un accès limité aux expositions de la Cité des Arts afin de gérer au mieux le flux et respecter les normes sanitaires mais l’esprit devrait rester le même. Certains artistes internationaux venant des Etats-Unis, d’Allemagne, d’Espagne et d’Italie manqueront également à l’appel cette année.

"Quelques-uns ont été freinés par la durée d'obtention des résultats des tests PCR nécessaires pour venir jusqu'à La Réunion mais aussi par la peur de se déplacer en cette période" souligne Olivier Néry. "Ce n’est que partie remise, deux artistes feront le déplacement de Métropole et un d’Hong Kong !" ajoute-t-il confiant.

Les organisateurs rappellent que "les conséquences économiques ont fragilisé le secteur de la culture et inquiètent les artistes qui font face à un manque à gagner. Ce festival sera l’occasion de les soutenir et promouvoir les talents de notre île."

- Demandez le programme -

Lundi 12 et mardi 13 octobre, de 10h à 17h :
Workshop artistes (Cité des Arts)
Ouvert au public, cet atelier permettra aux visiteurs d’assister au travail des artistes. L’occasion de les rencontrer ou de faire signer des autographes.

Mardi 13 octobre, de 10h à 17h :
Ouverture de la Boutik éphémère (Cité des Arts)
Une sélection d’oeuvres et de quelques objets seront présentés dans la Boutik éphémère installée à la Cité des Arts. Chaque jour à 16 heures, des artistes animeront une séance de dédicace.

Mardi 13 octobre, à partir de 18h :
Exposition - Performance Siker (So Hype)
Soirée spéciale chez So Hype qui accueillera une exposition de Siker et un live painting sur les sons de DJ Scooby. En collaboration avec KRIKO cabinet de curiosité.

Mercredi 14 octobre, de 19h à 21h
Vernissage de l’Expo Collective (Cité des Arts)
La Réunion, terre de métissage et de contrastes, est fière de mettre à l’honneur des graffeurs de l’île et d’accueillir CEET, SARE et SIKER. Les artistes locaux et internationaux dévoileront les toiles qu’ils auront produites pendant leurs deux jours de workshop.
En collaboration avec KRIKO cabinet de curiosité.

Du vendredi 16 au vendredi 30 octobre :
Exposition Eko LSA (Galerie Australe)
Les ‘’B boys’’ font partie de la culture graphique du graffiti. Ceux d’Eko LSA sont reconnaissables par leurs yeux en forme de E et leur casquette. Ils ont souvent un pendentif peace and love autour du cou. Ces attributs sont une référence au début du Hip Hop avec le célèbre Peace, Unity, Love and Having Fun d’Afrika Bambaataa.
Une série de 13 toiles inédites sera exposée à la Galerie Australe qui organisera également, le 15 octobre, un Live Painting exclusif sur site. Une performance à 4 mains réalisée par Eko et Nimbus qui peindront ensemble pour la première fois. En collaboration avec KRIKO cabinet de curiosité.

Samedi 17 et dimanche 18 octobre, de 10h à 17h :
Graffiti Block Party (Cité des Arts)
Répondant à la tradition même du graffiti, la réalisation d’une fresque murale collective à la Cité des Arts marquera un temps fort du festival. Les visiteurs pourront assister en " live " à cette performance et échanger avec les artistes.
+ Soundsystem avec Da Skill et Community Sound par Les Electropicales

Du lundi 19 au dimanche 25 octobre :
Réalisation de fresques sur façades (Quartier des Camélias, Saint-Denis)

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

CHABAN, Posté
Merci ImazMoi aussi je vous i aime (Merci pour ces mots doux matinaux Chaban, bon dimanche à vous :) - webmaster)