24
Nov

    Des vents supérieurs à 100 km/h attendus durant la nuit (actualisé à 22h30)

    Bejisa s'éloigne lentement de La Réunion

    A 22 heures, ce jeudi 2 janvier 2014, le cyclone Bejisa se trouvait à 70 km au sud-sud-ouest de La Réunion (21.9 Sud / 55.2 Est). Il progressait à 11 km/h en direction du sud-est. Il s'éloigne donc lentement des côtes, demeurant à une très grande proximité de l'île, notamment du Sud et du Sud-Ouest. Des rafales de vent de 150 km/h peuvent encore être observées dans ces régions. La situation reste ainsi très sensible, en particulier pour l'Ouest et le Sud, et le restera durant la nuit. Malgré tout, l'évolution de la situation conduit le préfet à envisager la réouverture de l'aéroport Roland-Garros ce vendredi à 10 heures, si les conditions le permettent. "L'alerte rouge pourrait être levée demain dans la matinée", a également indiqué Jean-Luc Marx. Mais l'alerte reste en vigueur jusqu'à nouvel ordre et des vents d'une vitesse supérieure à 100km/h sont attendus sur l'ensemble du territoire au cours de la nuit.
    Posté par IPR
    Illustration : Cyclone Bejisa
    Illustration : Cyclone BejisaIllustration : Cyclone BejisaIllustration : Cyclone BejisaIllustration : Cyclone BejisaIllustration : Cyclone BejisaIllustration : Cyclone BejisaIllustration : Cyclone BejisaIllustration : Cyclone BejisaIllustration : Cyclone BejisaIllustration : Cyclone BejisaIllustration : Cyclone Bejisa

    Au niveau du bilan humain, deux personnes ont été grièvement blessées ce jeudi, l’une en chutant d’un toit, l’autre d’une échelle. Douze autres personnes ont été légèrement blessées.

    Ce jeudi soir, un fort vent cyclonique souffle maintenant sur le Sud, notamment sur les secteurs de Saint-Louis et Saint-Pierre, avec des rafales pouvant s'élever de 130 à 150 km/h. Un certain nombre de zones de l’Ouest et du Sud-Ouest de l’île restent confrontées à un risque de submersion. Des habitants ont d’ores et déjà été évacués dans le secteur de l’Etang Saint-Paul, à Saint-Leu et à l'Etang-Salé. Les personnes concernées par des inondations doivent contacter les services communaux ou de secours.

    A Saint-Paul, la houle a totalement submergé le front de mer, transportant des galets et frappant les bâtiments de l'autre côté de la route. Le quartier de la Grande Fontaine, le long de la route des Tamarins, a été également submergé et des arbres ont été déracinés, coupant la route.

    A Saint-Leu, le centre-ville a vu beaucoup d’eau déferler. Des toitures ont également été arrachées au Plate Saint-Leu, à la Chaloupe Saint-Leu et à Piton Saint-Leu. " J’ai bien peur qu’on ait de bien mauvaises surprises à l’évaluation des dégâts ", a ainsi confié le député-maire Thierry Robert.

    Par ailleurs, le réseau électrique a été fortement touché par le phénomène cyclonique avec une coupure de courant pour 175 800 foyers à 22 heures. Trois des quatre lignes haute tension alimentant le sud de l’île sont tombées. En conséquence de ces défaillances électriques, le réseau de téléphonie mobile est également touché, à hauteur de 30 %.

    La distribution d’eau est également fortement perturbée : 23% des foyers ont fait l’objet de coupures préventives. De nombreux foyers alimentés par des captages superficiels sont également susceptibles de connaître des difficultés d’alimentation. En raison des difficultés rencontrées sur les réseaux, la qualité de l’eau peut être dégradée. Pour la consommation, il est rappelé à la population de préférer l’eau embouteillée. A défaut, il y a lieu de faire bouillir l’eau du robinet et de la maintenir à ébullition soutenue durant au moins trois minutes.

    En première partie de nuit, Météo France prévoit toujours un temps cyclonique généralisé sur toute l'île avec de fortes pluies. Le vent pourra encore dépasser les 100 km/h en rafales, principalement sur les façades ouest à sud. La mer sera toujours grosse sur les côtes ouest et nord. Une amélioration est attendue en fin de nuit.

    Sous réserve des reconnaissances effectuées ce vendredi matin au lever du jour sur les différents réseaux, la phase de sauvegarde du plan ORSEC Cyclone pourrait être amorcée dans le courant de la matinée.

    www.ipreunion.com

    1 Commentaire(s)

    C.R., Posté
    En métropole, nous avons eu sur TF1 un reportage et des images de votre si belle Ile, dévastée, nous avons suivi avec consternation les avancées du cyclone. Combien de personnes vont avoir du mal à se remettre d'une épreuve aussi dure, alors qu'elles auront pratiquement tout perdu... Courage, mais nous savons que vous n'en manquez pas. Vous avez toute notre sympathie !