Bejisa est à 200 km de l'île :

La Réunion devrait être en alerte rouge à la mi-journée


Publié / Actualisé
Bejisa, qui a tendance à s'affaiblir selon Météo France, est désormais tout proche des terres réunionnaises. À 4 heure ce jeudi 2 janvier 2014, le cyclone était à 200 km au nord-ouest de l'île (19.7 sud et 53.9 est). Sa trajectoire sud-sud-est le rapproche de plus en plus des terres. Il se déplace à 20 km/h. Il génère de vents soufflant en rafales à 200 km/h. Le temps s'est maintenant nettement dégradé. Les pluies, parfois fortes, sont quasiment continues sur la majeure partie de l'île. Le vent souffle en grosses rafales dépassant les 120 km/h sur les crêtes exposées comme le Maïdo. Météo France prévoit un passage de l'oeil de Bejisa au plus près de l'île dans l'après-midi de jeudi. Le déclenchement de l'alerte rouge devrait intervenir ce jeudi en milieu de journée. La route du littoral est entièrement fermée à la circulation depuis 1 heure ce jeudi. Une déviation est mise en place par la route de la montagne.
Bejisa, qui a tendance à s'affaiblir selon Météo France, est désormais tout proche des terres réunionnaises. À 4 heure ce jeudi 2 janvier 2014, le cyclone était à 200 km au nord-ouest de l'île (19.7 sud et 53.9 est). Sa trajectoire sud-sud-est le rapproche de plus en plus des terres. Il se déplace à 20 km/h. Il génère de vents soufflant en rafales à 200 km/h. Le temps s'est maintenant nettement dégradé. Les pluies, parfois fortes, sont quasiment continues sur la majeure partie de l'île. Le vent souffle en grosses rafales dépassant les 120 km/h sur les crêtes exposées comme le Maïdo. Météo France prévoit un passage de l'oeil de Bejisa au plus près de l'île dans l'après-midi de jeudi. Le déclenchement de l'alerte rouge devrait intervenir ce jeudi en milieu de journée. La route du littoral est entièrement fermée à la circulation depuis 1 heure ce jeudi. Une déviation est mise en place par la route de la montagne.

Depuis le début de la soirée de ce mercredi, le temps s'est nettement dégradé sur quasiment toute l'île. De fortes pluies, parfois accompagnées d'orages, s'abattent sur toutes les régions. Météo France note que le vent dépassera les 150 km/h en rafales à partir de la mi-journée "surtout sur les reliefs exposés où il peut par endroit atteindre voire dépasser les 200 km/h". La mer sera "grosse sur les côtes Ouest et Nord avec des risques de submersion" des plages. Des vagues pouvant atteindre 10 mètres de haut sont possibles, ajoutent les météorologues. Ils ajoutent qu'il n'y a "pas d'accalmie à attendre pour la journée".

D'ores et déjà en raison de la proximité de Bejisa, la préfecture a pris la décision de fermer l'aéroport international Roland Garros dès ce jeudi matin. Tous les vols de toutes les compagnies au départ ou à l'arrivée de La Réunion sont donc annulés. Toutes les activités portuaires sont suspendues. La Poste n'assurera aucune distribution du courrier et laissera ses bureaux fermés. La quasi totalité des centres d'accueil des enfants et adolescents sera également fermée.

Plusieurs communes des régions ouest et sud, celles qui devraient être le plus impactées par le météore, ont activé leur cellule de crise et prévu l'ouverture de centres d'hébergement. EDF, les compagnies de distribution d'eau et les opérateurs de téléphone ont déjà mobilisé leurs équipes de secours. La préfecture a mis en place une cellule d'information au public joignable au 0262 41 00 00.

La Réunion n'avait plus été frappée de plein fouet par un cyclone d'une telle intensité depuis janvier 2002. Le 22 janvier de cette année là, l'oeil du cyclone intense Dina était passé 70 km de la côte ouest de l'île. Des rafales de vents avaient été enregistrées à plus de 250 km/h provoquant d'importants dégâts aux réseaux routier, électrique, téléphonique et de distribution d'eau.

Le dernier passage en alerte rouge remonte au 3 janvier 2013 lors du passage du cyclone Dumile.

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Jeannine, Posté
pourvu que bejisa ne fait pas trop de degat sur notre ile