Le cyclone tropical était à 160 km de l'île à 7 heures ce jeudi :

Bejisa : La Réunion en alerte rouge à partir de 10 heures


Publié / Actualisé
Face à la proximité du cyclone tropical Bejisa, le préfet Jean-Luc Marx a décidé d'enclencher le niveau rouge de l'alerte cyclonique, signe d'un danger imminent, ce jeudi 2 janvier 2014 à partir de 10 heures. En effet, le météore se trouve de plus en plus proche de La Réunion, se situant à 7 heures à 160 km au nord-ouest. Il progresse selon une direction sud-est, à une vitesse de 15 km/h. L'alerte rouge est lancée avec un préavis de 3 heures, le temps pour tous les habitants de se mettre à l'abri ou de regagner leur domicile. "Le météore arrive sur nous, il sera à sa plus forte intensité en milieu d'après-midi. Les Réunionnais et les Réunionnaises devront rester chez eux à partir de 10 heures", a rappelé le préfet.
Face à la proximité du cyclone tropical Bejisa, le préfet Jean-Luc Marx a décidé d'enclencher le niveau rouge de l'alerte cyclonique, signe d'un danger imminent, ce jeudi 2 janvier 2014 à partir de 10 heures. En effet, le météore se trouve de plus en plus proche de La Réunion, se situant à 7 heures à 160 km au nord-ouest. Il progresse selon une direction sud-est, à une vitesse de 15 km/h. L'alerte rouge est lancée avec un préavis de 3 heures, le temps pour tous les habitants de se mettre à l'abri ou de regagner leur domicile. "Le météore arrive sur nous, il sera à sa plus forte intensité en milieu d'après-midi. Les Réunionnais et les Réunionnaises devront rester chez eux à partir de 10 heures", a rappelé le préfet.

La population a donc jusqu’à 10 heures pour se mettre à l’abri ou regagner les domiciles. Passé ce délai, il sera interdit de circuler sur l’île. Le cyclone tropical Bejisa a perdu un peu de son intensité mais sa trajectoire le dirige toujours directement vers La Réunion. Il devrait passer au plus près de l’île, voire sur l’île, dans l’après-midi.

"Le coeur du cyclone va affecter le département, avec un passage du centre du phénomène toujours prévu pour la fin de journée de ce 2 janvier, à proximité sud-ouest immédiate de l'île. Mais un passage direct de l'oeil du cyclone sur La Réunion reste une possibilité", indique Météo France.

Les vents de nord-est qui ont commencé de sévir (en ce début de journée, on atteignait déjà les 100 km/h au Port et les 120 km/h à la Plaine des Cafres), vont continuer de se renforcer au cours des prochaines heures, dépassant le seuil des 150 km/h avant la mi-journée dans les secteurs les plus exposés (région nord-ouest et Plaines). Les vents s'orienteront ensuite au secteur nord, pénétrant sur les plages, puis progressivement au nord-ouest en cours d'après-midi, affectant alors des secteurs jusque là protégés, à commencer par toute la zone allant de Saint-Gilles jusqu'à Saint-Pierre, puis Saint-Joseph, qui connaîtront alors les conditions de vent a priori les plus dégradées
(une situation inhabituelle induite par la trajectoire atypique de BEJISA). Mais les régions Nord et Est seront également concernées, alors que peu ventées jusque là.

De fortes pluies vont continuer de s'abattre sur la moitié nord de l'île ce matin, prioritairement dans les Hauts, affectant ensuite également la moitié ouest du département. La forte houle cyclonique va continuer de grossir, déferlant sur les façades nord et ouest de l'île, avec des vagues maximales pouvant dépasser les 10 m et des risques de submersion côtiêre pour les zones littorales les plus basses de la façade ouest.

La houle cyclonique de secteur Nord générée par le système déferle sur les côtes Est, Nord, Ouest et Sud-Ouest de l'île. Au cours de la journée du jeudi 2 janvier, elle continuera de grossir pour atteindre 6 à 7 m en moyenne sur les côtes Nord et Nord-Ouest, avoisiner les 6 m en moyenne sur les côtes Est, Ouest et Sud-Ouest.. Sur les parties les plus exposées, les vagues les plus hautes pourront atteindre 12 m au déferlement. Une submersion des plages sur les côtes Nord et Ouest comme sur le littoral de Sainte-Suzanne, de Boucan Canot, ou en baie de Saint-Paul, une élévation du niveau d'eau dans les lagons pourront être observées.

Conséquence de l'alerte rouge, la préfecture demande expressément à la population de respecter les consignes suivantes :

- profiter du préavis jusqu’à 10 heures pour se mettre à l’abri le plus rapidement possible ou y rester, en privilégiant la partie la plus solide de votre habitation ;

- à partir de 10h, ne plus sortir, pour quelque cause que ce soit ;

- rester calme et se tenir très régulièrement informé de l’évolution du phénomène en suivant les prévisions météorologiques à la radio ou à la télévision ou sur les répondeurs de Météo France 08 92 68 08 08 pour les prévisions météorologiques et le point cyclone au 08 97 65 01 01 ;

- suivre scrupuleusement les consignes officielles et conseils diffusés par les radios ;

-  ne téléphoner qu'en cas d'absolue nécessité.

Le préfet tient à rappeler également les points suivants :

- l’intensité maximale du phénomène est attendue dans l’après midi ;

- une zone de l’île peut se trouver provisoirement protégée des vents violents par la montagne et, de ce fait, les conditions météorologiques observées au-dehors peuvent ne pas rendre compte de la réalité et de l'imminence du danger ;

- la route du littoral est complètement fermée depuis 1h20 ce matin. La RD 41 route de la Montagne est coupée dans le sens Nord-Sud.

www.ipreunion.com

   

2 Commentaire(s)

Milou18, Posté
Mon fils et sa petite ramille habite sur l il et cela me tracasse beaucoup
Valejo, Posté
J'ai vécu dans l'île un an et demi il y a très longtemps et depuis je me sens toujours très liée à ce joli petit bout de terre.
Aujourd'hui, inscrite au site Imaz Press Réunion je me tiens informée de tout ce qui se passe notamment car nous y avons encore des amis.
Alors à tous ceux qui pourront me lire je pense très fort à vous et vous souhaite beaucoup de courage durant le passage de ce cyclone et pour après.
Valejo