Besoins urgents en eau pour l'agriculture :

La préfecture met en place un dispositif de réponse


Publié / Actualisé
Alors que La Réunion est toujours en phase de sauvegarde après le passage du cyclone Bejisa, la préfecture a mis en place le samedi 4 janvier 2014 un dispositif de réponse aux besoins urgents en eau pour l'agriculture. Les exploitants agricoles ne doivent pas s'adresser directement aux pompiers, mais appeler un numéro en fonction de la filière concernée. Cette décision a été confortée et précisée après une rencontre de tous les acteurs du secteur agricole, réunis ce dimanche matin à la sous-préfecture de Saint-Pierre. Le service de l'Etat indique que ce système "a déjà permis de traiter plus d'une dizaine de situations très difficiles" et précise que "cette organisation s'inscrit dans le cadre du dispositif validé par le conseil général, la chambre d'agriculture et le SDIS."
Alors que La Réunion est toujours en phase de sauvegarde après le passage du cyclone Bejisa, la préfecture a mis en place le samedi 4 janvier 2014 un dispositif de réponse aux besoins urgents en eau pour l'agriculture. Les exploitants agricoles ne doivent pas s'adresser directement aux pompiers, mais appeler un numéro en fonction de la filière concernée. Cette décision a été confortée et précisée après une rencontre de tous les acteurs du secteur agricole, réunis ce dimanche matin à la sous-préfecture de Saint-Pierre. Le service de l'Etat indique que ce système "a déjà permis de traiter plus d'une dizaine de situations très difficiles" et précise que "cette organisation s'inscrit dans le cadre du dispositif validé par le conseil général, la chambre d'agriculture et le SDIS."

"Pour leurs besoins prioritaires et urgents en eau, les exploitants agricoles ne doivent pas s’adresser directement au SDIS mais doivent appeler les numéros suivants selon les filières concernées :

  • filière lait : 0692 70 49 45
  • filière bovin viande : 0692 67 48 32
  • filière volaille : 0692 64 64 83 (AVIPOLE) / 0692 66 13 90 (Fermiers du sud)
  • filière porcine : 0692 67 55 47
  • filière cunicole : 0692 64 40 18
  • filière fruits et légumes, horticulture : 06 92 86 02 75

La chambre d’agriculture met également un numéro à disposition : 0692 00 35 77

Les demandes validées par la chambre d’agriculture sont transmises au SDIS qui mettra en œuvre ses moyens pour livrer en eau les exploitations reconnues prioritaires."

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !