Après le cyclone Bejisa :

Le secours catholique aux côtés des sinistrés


Publié / Actualisé
À la suite du passage du cyclone Bejisa, le secours catholique fait le bilan. Selon l'association, 191 visites à domicile ont été réalisées sur les communes de Saint-Leu, Salazie, Saint-Louis, Le Tampon, Cilaos et Mafate. "102 familles ont reçu des aides de la cellule d'urgence (matelas, couvertures, frigos, armoires, bon achat, bâches, matériaux de construction, réparation chauffe-eau) pour un montant de 33 200 euros. 27 petits maraîchers sur l'ouest vont recevoir des aides d'un montant de 7 000 euros", précise-t-elle.
À la suite du passage du cyclone Bejisa, le secours catholique fait le bilan. Selon l'association, 191 visites à domicile ont été réalisées sur les communes de Saint-Leu, Salazie, Saint-Louis, Le Tampon, Cilaos et Mafate. "102 familles ont reçu des aides de la cellule d'urgence (matelas, couvertures, frigos, armoires, bon achat, bâches, matériaux de construction, réparation chauffe-eau) pour un montant de 33 200 euros. 27 petits maraîchers sur l'ouest vont recevoir des aides d'un montant de 7 000 euros", précise-t-elle.

Par ailleurs, le secours catholique informe de la fermeture du poste opérationnel, installé sur Piton Saint-Leu, le 6 janvier, suite au passage de Bejisa. "Nous continuons les visites à domiciles si des sinistrés nous sont signalés et un accompagnement avec  nos équipes locales est mis en place  pour les situations les plus importantes", ajoute toutefois l'association.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !