Aile d'avion retrouvée : La Réunion sous le feu des projecteurs mondiaux :

Le "rivage oriental" de l'île enflamme le Net


Publié / Actualisé
Entre les médias et les internautes, les faits et hypothèses autour de l'aile d'avion retrouvée ce mercredi 29 juillet 2015 cohabitent et s'enchaînent. Si le débris retrouvé - sur "le rivage oriental de l'île française de la Réunion" selon la qualification de certains médias - provient certainement d'un Boeing 777, cela n'empêche pas l'invention des théories les plus farfelues, naviguant entre soucoupe volante, arche de Noé ou conspiration des Illuminatis. La Réunion se retrouve ainsi au centre d'un des plus grands mystères de l'aviation, attisant l'intérêt de la planète entière.
Entre les médias et les internautes, les faits et hypothèses autour de l'aile d'avion retrouvée ce mercredi 29 juillet 2015 cohabitent et s'enchaînent. Si le débris retrouvé - sur "le rivage oriental de l'île française de la Réunion" selon la qualification de certains médias - provient certainement d'un Boeing 777, cela n'empêche pas l'invention des théories les plus farfelues, naviguant entre soucoupe volante, arche de Noé ou conspiration des Illuminatis. La Réunion se retrouve ainsi au centre d'un des plus grands mystères de l'aviation, attisant l'intérêt de la planète entière.

Les salariés s’occupant de l’entretien des sentiers ne s’attendaient sûrement pas à ce que leur découverte sur le littoral de Saint-André provoque un tel engouement. L’aile d’avion, large de deux mètres et couverte de coquillages, a rapidement interpellé les médias nationaux et même internationaux. Car l’association est presque immédiatement faite : ce débris pourrait provenir du vol malaysien MH370 écrasé dans l’océan Indien en mars 2014. Pour rappel, l’avion avait été détecté entre l’Inde et l’Australie avant de s’éclipser de manière inexplicable. Les 239 personnes disparues et l’appareil introuvable avaient alors passionné les foules.

Il n’en a pas fallu plus pour interpeller les journalistes du Monde, de Libération ou encore de la chaine d’information américaine CNN. Radios, presse écrite, journaux télévisés ou sites internet : l’information est mondialement relayée dès ce jeudi 30 juillet et en quelques heures, les photos de l’Etang de Bois-Rouge parcourent la toile. Si la plupart des médias nationaux se cantonnent à la localisation classique (" l’est de l’île de La Réunion "), d’autres, comme le journal " Le Soir ", " Les Echos " ou " Midi Libre " évoquent précisément " le rivage oriental de l'île française de la Réunion dans l'océan Indien ". La chaine CNN préfère, elle, situer l’île sur une carte : il y a effectivement fort à parier que les spectateurs américains ne connaissent pas forcément cette fameuse " Island in indian océan ". La Une du " Wall Street Journal " montre même une photo des policiers venus prendre en charge l’aile échouée.  

Du côté des réseaux sociaux, les hypothèses vont bon train autour de cette aile mystérieuse. De la soucoupe volante à l’arche de Noé, les internautes rivalisent en matière d’imagination. L’un suggère, très sérieusement, l’idée d’un " débris de soucoupe volante venue à Saint-André suite aux dernière émeutes ". Les extraterrestres devaient sûrement être intéressés par les comportements de émeutiers du quartier Fayard. Un autre avance une théorie plausible, mais non moins farfelue : " un container tombé à la mer avec des déchets d’avion reformé à recycler ".

Avec humour, un autre commentaire Facebook pointe l’IRT du doigt : la découverte a des allures de campagne touristique plutôt convaincante, dont l’institut pourrait bien être l’initiateur. Et pourquoi pas " le pilote d’un avion clandestin qui aurait perdu son aile ici " ? Aucune hypothèse n’est à écarter. Et – pour ne pas changer – la théorie du complot est également plébiscitée par certains internautes.

De Daech aux Illuminatis, l’aile pourrait probablement être l’instrument d’une véritable conspiration. Avec tous ces scénarios, ce n’est peut-être qu’une question de temps pour que le remake de " Lost, les disparus " soit tourné à La Réunion. L’éruption imminente pourrait d’ailleurs être un bon cadre pour le premier épisode.

Maeva Pausé pour www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

, Posté
les recherches du journaliste cubain , percy godoy sur cette affaire : un complot bien noir : , est proche de la vérité .