Enquête sur le vol MH370 :

L'analyse technique ne certifie pas à 100% l'appartenance du débris d'aile à la Malaysia Airlines


Publié / Actualisé
Selon La Dépêche du Midi, les ingénieurs qui analysaient le morceau d'avion retrouvé sur l'Île de la Réunion fin juillet n'auraient trouvé aucun élément permettant de certifier à 100% son appartenance au Boeing de la Malaysia Airlines, disparu en mars 2014 (Photo Yannick Pitou/RTL Réunion)
Selon La Dépêche du Midi, les ingénieurs qui analysaient le morceau d'avion retrouvé sur l'Île de la Réunion fin juillet n'auraient trouvé aucun élément permettant de certifier à 100% son appartenance au Boeing de la Malaysia Airlines, disparu en mars 2014 (Photo Yannick Pitou/RTL Réunion)

"Les experts toulousains de la direction générale de l'armement ont terminé l'expertise du flaperon retrouvé à La Réunion. Rien ne permettrait de certifier à 100 % son appartenance au MH370", écrit ladepeche.fr. Les ingénieurs toulousains ont effet remis leurs conclusions au Parquet de Paris qui est en charge de l'enquête judiciaire. Pour l'instant rien n'a filtré de leurs observations. "L'équipe d'enquête dirigée par les Français pour examiner le flaperon a conclu la première phase de son travail d'inspection", a annoncé depuis Sydney le Bureau australien de sécurité des transports (ATSB).

"Selon nos informations, les experts n'auraient trouvé aucun élément technique irréfutable qui permettrait de certifier à 100 % que cette pièce appartient bien au vol MH370 (...) Seule certitude pour l'instant, le flaperon qui a été transféré de l'île de La Réunion à Toulouse le 5 août dernier, correspond bien à un élément mobile d'une aile de Boeing 777" note ladepeche.fr.

Pour rappel le fragment d'aile avait été retrouvé sur le littoral de Saint-André le mercredi 29 juillet 2015 par des emplois verts.

Cette découverte avait relancé toute l'enquête sur le vol MH370 disparu le 8 mars 2014 alors qu'il effectuait la liaison Kuala Limpur - Pékin avec 239 personnes à bord.

Lire la suite

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !