Insee - Fréquentation hôtelière :

Une saison 2009 en net recul par rapport à 2008


Publié / Actualisé
La fréquentation hôtelière de 2009 est en retrait de plus de 8 % par rapport à celle de 2008, et se situe même en deçà de celle de 2006, année du chikungunya, annonce l'Insee dans un communiqué ce jeudi 25 février 2010. Les hôtels de l'Ouest et du Sud ont été les plus touchés, avec un fléchissement de leur

fréquentation de 9 et 10 % (5 % au Nord-Est). En 2009, le taux d'occupation des hôtels s'élève au Sud à 48,5 %, au Nord-Est à 59,1 % et à l'Ouest à 60,7 %.

L'hôtellerie haut de gamme a été particulièrement affectée : la fréquentation des hôtels 4 et 3 étoiles a chuté respectivement de 11 % et 10 %, celle des hôtels de 0 à 2 étoiles diminue de 3 %. En 2009, le taux d'occupation des hôtels 4 étoiles s'élève à 54,9 %, celle des 3 étoiles à 56,1 %, et celle des 0 à 2 étoiles à 60,4 %.
La fréquentation hôtelière de 2009 est en retrait de plus de 8 % par rapport à celle de 2008, et se situe même en deçà de celle de 2006, année du chikungunya, annonce l'Insee dans un communiqué ce jeudi 25 février 2010. Les hôtels de l'Ouest et du Sud ont été les plus touchés, avec un fléchissement de leur

fréquentation de 9 et 10 % (5 % au Nord-Est). En 2009, le taux d'occupation des hôtels s'élève au Sud à 48,5 %, au Nord-Est à 59,1 % et à l'Ouest à 60,7 %.

L'hôtellerie haut de gamme a été particulièrement affectée : la fréquentation des hôtels 4 et 3 étoiles a chuté respectivement de 11 % et 10 %, celle des hôtels de 0 à 2 étoiles diminue de 3 %. En 2009, le taux d'occupation des hôtels 4 étoiles s'élève à 54,9 %, celle des 3 étoiles à 56,1 %, et celle des 0 à 2 étoiles à 60,4 %.
Sur la période 2005-2009, 40 établissements pérennes ont été dénombrés, sur 49
actuellement en activité. En 2009, ils représentent 83 % de l'offre et 85 % des nuitées, contre respectivement 59 % et 61 % en 2005. Ces hôtels ont connu une baisse de fréquentation relativement modérée sur la période (- 7,5 %), en comparaison de la baisse globale (- 35 %).

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !