15ème relevé des prix :

Le chariot-type en baisse de 2 %


Publié / Actualisé
Le 15ème relevé des prix a été présenté ce vendredi 25 juin 2010 par les services de la préfecture. Le coût moyen du chariot-type s'élève à 117,54 euros contre 120,18 euros lors du dernier relevé, soit une baisse de 2 %. Le Carrefour de Sainte-Clotilde est la grande surface qui propose le chariot-type le moins cher (100,84 euros), alors que le plus élevé est le Super U de Saint-Gilles. Depuis 2008, les relevés de prix sont effectués sur les mêmes 15 grandes surfaces, répartis sur toute l'île.
Le 15ème relevé des prix a été présenté ce vendredi 25 juin 2010 par les services de la préfecture. Le coût moyen du chariot-type s'élève à 117,54 euros contre 120,18 euros lors du dernier relevé, soit une baisse de 2 %. Le Carrefour de Sainte-Clotilde est la grande surface qui propose le chariot-type le moins cher (100,84 euros), alors que le plus élevé est le Super U de Saint-Gilles. Depuis 2008, les relevés de prix sont effectués sur les mêmes 15 grandes surfaces, répartis sur toute l'île.
Le coût moyen du panier-type, dix produits non-sélectionné à l'avance, a par contre augmenté de 2,3 %. Il s'établit à 40,71 euros contre 39,76 euros au précédent relevé. Au niveau du marché local (dix produits locaux), le coût moyen a diminué de 11,4 %, il est passé de 36,66 euros à 32,45 euros entre les deux relevés.

Pour rappel, le chariot-type est composé de 40 produits choisis parmi les produits alimentaires et non-alimentaires (droguerie, parfumerie, et hygiène) les plus consommés. L'objectif initial du chariot-type est de suivre l'évolution des prix sur le long terme. Pour le panier-type, il s'agit de dix produits non pré-sélectionnés, afin de prendre en compte les évolutions de consommation. Le marché local est quantifié par une liste de 10 produits frais issus de la production locale.

À l'avenir, la commission souhaite intégrer des paramètres comme les frais de loyer, de communication et de transports. Pour Jean Ballandras, secrétaire général aux affaires régionales se, "l'objectif est d'obtenir un indicatif plus précis sur le pouvoir d'achat des Réunionnais". Les moyens, les formes et les acteurs pour un futur chariot "extra-alimentaire" restent à définir. Le prochain chariot-type est prévu pour la fin août 2010.


Marie Trouvé w
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !