Aéroport Roland Garros :

Le trafic aérien augmente


Publié / Actualisé
En octobre 2010, le nombre de passagers (arrivée, départ et transit) de l'aéroport Roland Garros a augmenté de 14,9% par rapport à octobre 2009. Pour la même période, le fret aérien stagne. Cette évolution est le résultat de deux évolutions inverses. Le tonnage de fret débarqué progresse de 1,5% alors que le tonnage du fret embarqué baisse de 7,6%.
En octobre 2010, le nombre de passagers (arrivée, départ et transit) de l'aéroport Roland Garros a augmenté de 14,9% par rapport à octobre 2009. Pour la même période, le fret aérien stagne. Cette évolution est le résultat de deux évolutions inverses. Le tonnage de fret débarqué progresse de 1,5% alors que le tonnage du fret embarqué baisse de 7,6%.
La chambre de commerce et d'industrie (CCI) indique que le nombre de passagers locaux dont l'origine ou la destination finale est Roland Garros augmente de 15,7%. Hormis la baisse de fréquentation observée pour la destination Mayotte (-25,9%) et le pré et post acheminement de Pierrefonds avec la métropole (-27,8%), toutes les autres destinations voient leur nombre de passagers augmenter au mois d'octobre 2010. Les plus fortes augmentations concernent la France (+15,4%), l'île Maurice (+20,6%), Madagascar (+33%) et la Nouvelle Calédonie (+67,4%).



Le nombre de passagers en transit à Roland Garros baisse de 8,8% par rapport à octobre 2010, note la CCI. Cette évolution provient d'un nombre moins important de passagers en transit sur la ligne Métropole - Maurice via La Réunion.



Depuis janvier 2010 par rapport à la même période en 2009, le nombre de passagers total a progressé de 12,6%. Parmi ces voyageurs, les passagers locaux augmentent de 12,7% et ceux en transit de 11,9%. Hormis le pré-post acheminement de Pierrefonds avec la Métropole (-25,1%), toutes les destinations desservies par l'aéroport Roland Garros augmentent, souligne la CCI. Notamment les cinq destinations principales que sont la Métropole (+8,8%), l'Ile Maurice (+16,3%), Mayotte (+7,3%), Madagascar (+36,9%) et l'Australie (+77,1%).



La répartition du trafic passagers par compagnie place une fois encore Air austral en tête avec 52% des parts de marché (trafic régional, national et international confondus). Air France arrive en deuxième position avec 18% (trafic national). Viennent ensuite Corsairfly, 15% (trafic national), Air Mauritius 11% (trafic régional) et Air Madagascar 4% (trafic régional et international). La Métropole est toujours en tête des destinations (58%) devant les destinations régionales (39%) et internationales (3%).



Concernant le fret, la CCI constate une stagnation pour le mois d'octobre 2010 par rapport à octobre 2009. Le tonnage de fret débarqué progresse de 1,5% alors que celui du fret embarqué baisse de 7,6%. À noter toutefois qu'entre janvier 2010 et janvier 2009, le tonnage de fret est en croissance de 5,1%. Cette hausse se décompose en fret débarqué avec +6,5% et en fret embarqué avec +0,8%. "Ces évolutions prennent en compte l'ensemble du fret, celui concernant directement La Réunion ainsi que celui en correspondance. Ce dernier type de fret progresse avec le développement des lignes à multiples escales avec l'Océanie et Mayotte par exemple" précise la chambre de commerce et d'industrie. Cette évolution récente s'explique, selon la chambre consulaire, par la mise en exploitation d'aéronefs de nouvelle génération sur notre plate forme ayant une capacité de chargement supérieure. 





   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !