Fonction publique :

L'indice salarial gelé en 2012


Publié / Actualisé
Comme pour 2011, le gouvernement a choisi de geler l'indice salarial des fonctionnaires (fonction publique d'Etat, territoriale et hospitalière) pour 2012. L'annonce a été faite par François Baroin, ministre du Budget, ce mardi 19 avril à l'issue d'une réunion avec les syndicats. "Je vous ai expliqué la situation de nos finances publiques. Si nous allons mieux, cela ne nous donne pas les moyens de nous relâcher", a-t-il déclaré dans une interview diffusée du I-Télé/Radio Classique.
Comme pour 2011, le gouvernement a choisi de geler l'indice salarial des fonctionnaires (fonction publique d'Etat, territoriale et hospitalière) pour 2012. L'annonce a été faite par François Baroin, ministre du Budget, ce mardi 19 avril à l'issue d'une réunion avec les syndicats. "Je vous ai expliqué la situation de nos finances publiques. Si nous allons mieux, cela ne nous donne pas les moyens de nous relâcher", a-t-il déclaré dans une interview diffusée du I-Télé/Radio Classique.
Selon le quotidien Les Echos qui cite le secrétaire d'Etat à la fonction publique, Georges Tron, "gel du point ne signifie pas gel des salaires". "Le jeu naturel des avancements automatiques de carrière et des promotions accélérées (1,2 milliard d'euros de coût annuel) assure en effet la progression des rémunérations individuelles. Mais cela ne bénéficie pas à tous les agents chaque année", peut-on lire dans le quotidien économique.

D'ailleurs, François Baroin s'est voulu rassurant concernant le gel de l'indice salarial: "Ce n'est pas parce que le point d'indice est gelé pour 2012 qu'il n'y a pas une évolution supérieure au coût de la vie pour les fonctionnaire", a-t-il expliqué aux Echos. Le ministre a également confirmé la poursuite de la politique gouvernementale de non remplacement d'un départ à la retraite sur deux.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !