Le gazole et le sans plomb en hausse au 1er août :

Le conseil général veut le gel "immédiat" du prix des carburants


Publié / Actualisé
Ce mercredi 1er août 2012, les automobilistes devront mettre un peu plus la main à la poche. En effet, le gazole et le sans plomb augmentent de 3 centimes. Suite à cette annonce, le conseil général réagit ce mardi 31 juillet 2012 dans un communiqué, que nous publions ci-dessous. Considérant que l'automobile est le principal moyen de locomotion des Réunionnais, le Département réclame au gouvernement "le gel immédiat du prix des carburants durant les trois prochains mois". À noter qu'une motion en ce sens avait été adoptée le 11 juillet en commission permanente.
Ce mercredi 1er août 2012, les automobilistes devront mettre un peu plus la main à la poche. En effet, le gazole et le sans plomb augmentent de 3 centimes. Suite à cette annonce, le conseil général réagit ce mardi 31 juillet 2012 dans un communiqué, que nous publions ci-dessous. Considérant que l'automobile est le principal moyen de locomotion des Réunionnais, le Département réclame au gouvernement "le gel immédiat du prix des carburants durant les trois prochains mois". À noter qu'une motion en ce sens avait été adoptée le 11 juillet en commission permanente.
"Faisant suite à l'annonce de la hausse de 3 centimes du prix du litre du super et de gazole à compter du 1er août 2012, le conseil général demande au gouvernement le gel immédiat du prix des carburants durant les trois prochains mois, conformément à la promesse de campagne du Président de la République François Hollande.

Si les prix à la pompe marquent une accalmie en métropole, ce n'est pas le cas
à La Réunion où une hausse de 3 centimes du prix des carburants est constatée
à compter de ce mercredi.

L'automobile restant le principal moyen de locomotion des Réunionnais, la consommation de carburant représente une dépense particulièrement lourde pour les foyers réunionnais mais aussi pour les professionnels.

Compte tenu du contexte économique et social défavorable et du débat actuel qui porte sur la cherté de la vie, le conseil général demande donc au gouvernement d'appliquer immédiatement pour le département de La Réunion la mesure promise durant la campagne électorale.

Une motion en ce sens a été adoptée en commission permanente le 11 juillet dernier par les élus du groupe majoritaire".
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !