Téléphonie mobile - Appels de l'hexagone vers les DOM :

Free Mobile: Victorin Lurel salue la baisse des tarifs


Publié / Actualisé
Le ministre des Outre-mer, Victorin Lurel, et Fleur Pellerin, ministre déléguée en charge des PME, de l'innovation et de l'économie numérique, saluent, dans un communiqué, la décision de l'opérateur de téléphonie mobile, Free Mobile, d'intégrer les appels de l'hexagone vers les départements d'outre-mer (Guadeloupe, Martinique, Guyane, Réunion et Mayotte) dans ses forfaits de télécommunication. L'opérateur est, en effet, le premier à adapter son offre au nouveau tarif de terminaison d'appel décidé par l'autorité de régulation des communications électroniques et postales (ARCEP). Un nouveau tarif qui est entré en vigueur au 1er janvier 2013 et qui est passé de 2,8 centimes d'euro à 1 centime.
Le ministre des Outre-mer, Victorin Lurel, et Fleur Pellerin, ministre déléguée en charge des PME, de l'innovation et de l'économie numérique, saluent, dans un communiqué, la décision de l'opérateur de téléphonie mobile, Free Mobile, d'intégrer les appels de l'hexagone vers les départements d'outre-mer (Guadeloupe, Martinique, Guyane, Réunion et Mayotte) dans ses forfaits de télécommunication. L'opérateur est, en effet, le premier à adapter son offre au nouveau tarif de terminaison d'appel décidé par l'autorité de régulation des communications électroniques et postales (ARCEP). Un nouveau tarif qui est entré en vigueur au 1er janvier 2013 et qui est passé de 2,8 centimes d'euro à 1 centime.

Par ailleurs, comme il l’avait indiqué le 26 juillet et le 6 décembre 2012, Victorin Lurel indique qu’il "souhaite que la concurrence conduise les autres opérateurs à intégrer rapidement cette convergence dans leurs offres commerciales". "Le gouvernement entend continuer son action afin d’obtenir d’autres améliorations dans le secteur des télécommunications outre-mer, notamment l’amélioration de la qualité du débit et du tarif de certains câbles sous-marin pour préparer l’arrivée du très haut débit et la poursuite de la baisse des tarifs d’itinérance", termine-t-il.

À noter que dans les prochaines semaines, des discussions avec l’ARCEP pour étudier les conditions du déploiement de la 4G dans les Outre-mer seront entamées.

   

Mots clés :

    Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !