Insee - Hôtellerie :

La fréquentation recule de 1,4% en 2012


Publié / Actualisé
En 2012, 825 600 nuitées ont été enregistrées dans l'hôtellerie classée à La Réunion. Cette fréquentation est en recul de 1,4% par rapport à 2011, année record, mais reste toutefois bien supérieure à celle de 2010 (+ 8,6 %), note l'Insee (institut national de la statistique et des études économiques) dans un communiqué. Le taux d'occupation atteint 62,6 % sur l'année. Hormis 2011, il faut remonter à 2002 pour retrouver un meilleur taux, ajoute l'Insee.
En 2012, 825 600 nuitées ont été enregistrées dans l'hôtellerie classée à La Réunion. Cette fréquentation est en recul de 1,4% par rapport à 2011, année record, mais reste toutefois bien supérieure à celle de 2010 (+ 8,6 %), note l'Insee (institut national de la statistique et des études économiques) dans un communiqué. Le taux d'occupation atteint 62,6 % sur l'année. Hormis 2011, il faut remonter à 2002 pour retrouver un meilleur taux, ajoute l'Insee.

Le recul de la fréquentation affecte en particulier les hôtels de une et deux étoiles et les hôtels quatre étoiles (respectivement - 5,8 % et - 5,2 %). Dans les hôtels trois étoiles, le nombre de nuitées progresse encore en 2012 (+ 3,2 %), note l’Insee.

La région Sud concentre la baisse de la fréquentation annuelle (- 7,4 %). Par contre, la fréquentation reste relativement stable dans le Nord-Est et l’Ouest, poursuit l’institut.

La fréquentation se dégrade en fin d’année 2012. Après deux premiers trimestres en légère progression par rapport à 2011, la fréquentation s’infléchit au 3e trimestre, pour finir en recul au 4e trimestre.

Entre octobre et décembre, elle chute de 5 % par rapport à 2011. L’Insee indique que la baisse est particulièrement marquée dans les établissements de luxe et ceux du Sud de l’île (respectivement - 9 % et - 10 %).

Enfin, en décembre 2012, les hôtels classés réunionnais enregistrent 76 000 nuitées, soit 6 % de moins qu’en décembre 2011. Cette fréquentation reste néanmoins supérieure à celle de décembre 2010 (+ 4 %). Le taux d’occupation perd 5,5 points par rapport à décembre 2011 pour atteindre 65 %.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !