Prix de la bonbonne de gaz :

L'ARCP demande une assemblée générale de l'observatoire des prix


Publié / Actualisé
Dans un communiqué que nous publions ci-dessous, l'ARCP (alliance des Réunionnais contre la pauvreté) de Jean-Hugues Ratenon demande la tenue d'une assemblée générale de l'observatoire des prix sur la question de la bonbonne de gaz, en présence de la Région, du conseil général, des compagnies pétrolières et de l'Etat.
Dans un communiqué que nous publions ci-dessous, l'ARCP (alliance des Réunionnais contre la pauvreté) de Jean-Hugues Ratenon demande la tenue d'une assemblée générale de l'observatoire des prix sur la question de la bonbonne de gaz, en présence de la Région, du conseil général, des compagnies pétrolières et de l'Etat.

"En dehors de quelques communiqués politiciens qui se renvoient la balle aux uns et aux autres, aucune réflexion commune n’a encore eu lieu sur ce sujet préoccupant. La responsabilité et le rôle des élus nécessitent qu'ait lieu cette réunion entre les différents partenaires concernés par le prix de la bonbonne de gaz.

Nous demandons que soit présents les différents acteurs : la Région et le Département pour le dispositif actuel du gel des prix, les compagnies pétrolières pour les marges, l’Etat pour la solidarité nationale; qu'ils se réunissent en urgence pour mettre en place le mécanisme nécessaire au maintien du prix du gaz à 15 euros.

Les députés de la majorité gouvernementale devront être de la rencontre afin de faire valoir l’intérêt de la population auprès du gouvernement.

L’ARCP rappelle que le gaz à 15 euros est le résultat de la mobilisation de la population suite à un  barrage de route en février 2012. Une question : "Nos politiques sont-ils  généreux et responsables uniquement sous la pression" ?

Le Préfet de la Réunion devra prendre l’initiative de cette réunion sur demande du Président de Région et de la Présidente du Département et dans l’attente d’un accord le prix du gaz doit rester  inchangé".

   

1 Commentaire(s)

Jaures, Posté
OU EST LE MAIRE DE St LEU SUR LE PRIX DU GAZ IL EST DEVENU MUET.