Economie :

Crédit aux entreprises réunionnaises : des taux à géométrie variable


Publié / Actualisé
L'Iedom a publié ce jeudi 25 juin 2015 sa dernière étude consacrée au coût du crédit aux sociétés installées à La Réunion. L'institut ultramarin constate que que "les taux moyens des crédits octroyés aux entreprises réunionnaises continuent d'enregistrer des évolutions contrastées entre octobre 2014 et janvier 2015."
L'Iedom a publié ce jeudi 25 juin 2015 sa dernière étude consacrée au coût du crédit aux sociétés installées à La Réunion. L'institut ultramarin constate que que "les taux moyens des crédits octroyés aux entreprises réunionnaises continuent d'enregistrer des évolutions contrastées entre octobre 2014 et janvier 2015."

"Les conditions débitrices des banques se sont inscrites en baisse sur le trimestre pour l’escompte (-99 points de base) ainsi que pour les crédits à moyen et long termes (-58 points de base)", note l'Iedom.

En revanche, le coût du crédit est en hausse pour les découverts (+53 points de base), ainsi que pour les crédits à court terme (+11 points de base). "Pour les crédits à moyen et long termes, la baisse ne concerne que les crédits de montant élevé tandis que les premières tranches de montant s’inscrivent en hausse", ajoute l'institut d'émission.

Une nouvelle fois, l'écart entre les taux pratiqués à La Réunion et en métropole sont grands. Une différence que l'Iedom explique "par des effets de structure, notamment pour les découverts (327 pdb d’écart) et pour l’escompte (63 pdb)." Les sociétés de l'île - qui sont pour la plupart et des petites et moyennes entreprises -  ne bénéficient pas "des mêmes conditions d’accès au crédit que les grandes entreprises."

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !