MENU

[LIVE/VIDEO] La ministre poursuit sa visite :

Annick Girardin : "La Réunion peut être exemplaire en matière de développement durable"


Posté par
Ce vendredi 6 octobre 2017, la ministre de l'Outre-Mer poursuit sa visite de La Réunion. Après avoir annoncé le déblocage de 300 nouveaux contrats verts ce jeudi, Annick Girardin devrait consacrer cette matinée au développement durable. Au programme : découverte du projet de l'écocité de Cambaie et passage à la conférence sur le changement climatique. Elle lancera ensuite les ateliers locaux des Assises de l'Outre-Mer dans l'après-midi.
Ce vendredi 6 octobre 2017, la ministre de l'Outre-Mer poursuit sa visite de La Réunion. Après avoir annoncé le déblocage de 300 nouveaux contrats verts ce jeudi, Annick Girardin devrait consacrer cette matinée au développement durable. Au programme : découverte du projet de l'écocité de Cambaie et passage à la conférence sur le changement climatique. Elle lancera ensuite les ateliers locaux des Assises de l'Outre-Mer dans l'après-midi.

14h00 - Dans l'après-midi, la ministre va lancer les ateliers locaux des Assises des Outre-Mer sur le thème de la mobilité et de la jeunesse.

12h41 - Après un discours à la conférence internationale sur l'adaptation au logement climatique au Moca, Annick Girardin s'apprête à déjeuner avec les acteurs du logement et du BTP.

10h20 - "Ce projet nous permet de parler développement durable. La Réunion peut être exemplaire en la matière" estime la ministre de l'Outre-Mer.

 

09h50 - Annick Girardin se dirige vers le site de l'écocité en bus.

09h00 - La ministre assiste à la présentation du projet de l'écocité de Cambaie. C'est une sorte de nouvelle ville qui devrait sortir de terre sur le site de l'ancienne antenne Oméga. Juste avant, le maire du Port a donné à Annick Girardin un bref aperçu des projets d'aménagement de la ville du Port, qui vont se déployer tout autour du bâtiment du TCO.

08h50 - La ministre monte ensuite à l'étage, où l'attend un petit déjeuner traditionnel composé de sosso maïs, de riz chauffé, manioc au sel, bananes mignonnes et autres douceur. Annick Girardin goûte un peu de tout ce qui est présenté. Juste à côté, on retrouve un buffet avec des viennoiseries.

08h45 - Annick Girardin est arrivée au TCO (Territoire de la côte ouest). Elle découvre les fruits et légumes lontan.

 

 

Du 5 au 9 octobre 2017, la ministre de l'Outre-Mer visite La Réunion. Ce jeudi, pour son premier jour, elle a abordé la question des contrats aidés avec la plate-forme des emplois verts. Annick Girardin a annoncé le déblocage d'un quota supplémentaire de 300 contrats.

   

3 Commentaire(s)

Oté Madame la ministre, Posté
Madame la ministre. Merci de prendre la décision de la COMMERCIALISATION du REQUIN bouledogue et tigre. Espèces non protégées, proliférantes et dangereuses pour notre population. De surcroît, nous bénéficierons du développement d'une économie locale. Cordialement.
LouisP, Posté
Madame Annick Girardin ouvrez vos yeux enlevez la poudre dont les élus vous recouvrent.... À la Réunion l'écologie est à la mode, ça permet de profiter des aides, de mendier des aides, de créer des "usines à gaz" pour faire de la prévention... et chaque année ça recommence.. Et pendant ce temps les cochons poursuivent leur oeuvre de destruction de l'île sans qu'on leur dise quoi que ce soit. Je suis chasseur Bandcochon je vous invite à regarder www.bandcochon.re qui montre la réalité. Les gens n'en peuvent plus de ces décharges sauvages qui puent avec des cadavres d'animaux qui se déglinguent au coin de leur rue etc
Armand GUNET, Posté
C'est déjà bien d'écrire "l'outre-mer" plutôt que "les outre-mer".Mais ce serait encore mieux d'adopter une fois pour toutes ma proposition "ancille de l'outre-mer" pour qualifier Mme Girardin. Du latin "ancilla" qui est le féminin de "minister".