Economie :

Octroi de mer réduit ou supprimé pour 84 produits péi


Publié / Actualisé
Une liste de 84 produits locaux supplémentaires pouvant bénéficier d'une réduction ou d'une suppression de la taxe d'octroi de mer a été annoncée ce vendredi 14 décembr 2018 par Pierre Moscovici, Commissaire européen chargé des affaires économiques et financières. "Ce travail a été mené en lien avec les Conseils régionaux de Guadeloupe et de La Réunion, l'assemblée de Guyane, l'assemblée de Martinique ainsi que les acteurs socioprofessionnels de ces territoires" indique le ministère des outre-mer
Une liste de 84 produits locaux supplémentaires pouvant bénéficier d'une réduction ou d'une suppression de la taxe d'octroi de mer a été annoncée ce vendredi 14 décembr 2018 par Pierre Moscovici, Commissaire européen chargé des affaires économiques et financières. "Ce travail a été mené en lien avec les Conseils régionaux de Guadeloupe et de La Réunion, l'assemblée de Guyane, l'assemblée de Martinique ainsi que les acteurs socioprofessionnels de ces territoires" indique le ministère des outre-mer

Ces produits viennent s’ajouter aux produits locaux bénéficiant d’ores et déjà d’une réduction ou d’une suppression de l’octroi de mer. "Cette décision conforte la politique du gouvernement français de soutien à la production locale en réduisant massivement le coût du travail pour les entreprises industrielles ou agricoles, en prolongeant la défiscalisation productive jusqu’en 2025 ou encore en plaçant ces secteurs d’activités en Zone Franche d’Activité Nouvelle Génération afin qu’ils bénéficient d’abattements de l’imposition" commente le ministère des outre-mer.

Ce minisgtère ajoute que "comme elle s’y est engagée à La Réunion lors de son déplacement en novembre dernier, Annick Girardin démarrera dès 2019, aux côtés des acteurs socioprofessionnels et des collectivités, une réflexion portant sur la révision éventuelle de l’octroi de mer en 2020".

Cette révision aura pour objectif de rendre "l’octroi de mer plus clair, plus lisible, plus juste, tout en assurant sa fonction première de protection et de développement de la production locale.
L’actualisation de la liste des produits sera présentée aux États membres et au sein du Conseil de l’Union européenne pour approbation et au Parlement européen pour consultation".

Pour Annick Girardin, ministre des Outre-mer : "cette annonce constitue une avancée majeure pour les productions des régions ultrapériphériques françaises. La production locale et les circuits courts sont des éléments essentiels dans la politique du gouvernement français pour l’emploi et pour le pouvoir d’achat dans les départements et régions d’outre-mer"
 

   

5 Commentaire(s)

Titi974, Posté
Et ces produits seront tenus secrets encore longtemps ?
On est pressé de constater la baisse
David, Posté
Je n'est pas lu que la liste des produits a inclure dans l'étude serait éventuellement faite avec la participation de la population ! Trop compliqué peut être , alors supprimons l'octroi de mer sur les produits alimentaire comme cela tout le monde sera satisfais , est augmenter sur les voitures de luxe et maintient sur le mobilier. Allons allons.
Pimentf1 , Posté
Lol que 84 ! Et même pas sur des produit "français" arrivant à la réunion ! Bon courage continuer à ma vos yaourt à 7â"¬ alors qu'en France les mêmes sont à 2â"¬ mdr
Paulo, Posté
c'est déjà un premier pas, mais nous demandons la suppression totale de l'octroi de mer.
Thomas, Posté
quels produits et à partir de quand?
Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)