Réglementation :

On ne pêche pas le capucin nain n'importe quand et n'importe où


Publié / Actualisé
La pêche au capucin nain est importante à cette période de l'année. La direction de la mer Sud océan Indien (DMSOI) rappelle que "la réglementation est différente que l'on soit pêcheur professionnel, pêcheur de loisir ou pêcheur traditionnel dans la réserve naturelle nationale marine (si détenteur de la carte de pêche année 2019)" note la préfecture ce mercredi 23 janvier 2019.
La pêche au capucin nain est importante à cette période de l'année. La direction de la mer Sud océan Indien (DMSOI) rappelle que "la réglementation est différente que l'on soit pêcheur professionnel, pêcheur de loisir ou pêcheur traditionnel dans la réserve naturelle nationale marine (si détenteur de la carte de pêche année 2019)" note la préfecture ce mercredi 23 janvier 2019.

Pour rappel, les périodes et les horaires autorisées sont :

• Pour les pêcheurs professionnels :


Entre le 1er janvier et le 30 avril, la pêche peut être pratiquée tous les jours de la semaine, du lundi au dimanche inclus, y compris les jours fériés, comme suit :
- du 1er janvier au 31 janvier 2019 pour des prélèvements d'appâts limités à 3 kg par pêcheur et par jour, la vente du capucin nain est strictement interdite durant cette période.
- du 1er février au 30 avril 2019, pour des prélèvements destinés à servir d'appâts ou à la vente.
La pêche ne peut être pratiquée que de 4 heures à 9 heures du matin.

• Pour les pêcheurs de loisirs (hors de la réserve naturelle marine de La Réunion) :

Du 1er février au 30 avril, les vendredi, samedi et dimanche à l’exception des jours fériés. La pêche ne peut être pratiquée que de 5 heures à 9 heures du matin.

• Pour les pêcheurs traditionnels (à l’intérieur de la réserve naturelle nationale marine)

Du 1er février au 30 avril, les mercredi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche à l’exception des jours fériés. La pêche ne peut être pratiquée que de 5 heures à 9 heures du matin.

"Les contrevenants qui ne respectent pas ces règles mettent des ressources en péril et s'exposent par conséquent à des amendes pouvant aller jusqu'à 22.500 euros, voire à des poursuites devant les tribunaux" souligne la préfecture.

La carte de pêche traditionnelle, carte attribuée chaque année fin décembre pour l’année suivante, aux personnes qui en font la demande et domiciliées dans l’une des 5 communes bordant la réserve naturelle (Saint-Paul, Saint-Leu, Trois-Bassins, Les Avirons et Etang Salé).

Plus d'information ssur le site internet de la DMSOI www.dm.sud-ocean-indien.developpement-durable.gouv.fr

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !