Antenne Réunion repositionne son offre :

Les blocages des Gilets Jaunes auraient eu raison de deux Boutik Antenne


Publié / Actualisé
Créées en 2005, les Boutik Antenne distribuent les marchandises de la marque de télé-achat du même nom, et ont été développées par le groupe Antenne Réunion. On compte aujourd'hui quatre points de vente sur l'île. Mais d'ici peu, deux de ces magasins sont voués à disparaître : celui du Port et celui de Saint-Denis. La faute aux blocages des Gilets jaunes, explique Antenne Réunion (illustration RB/Imaz Press Réunion)
Créées en 2005, les Boutik Antenne distribuent les marchandises de la marque de télé-achat du même nom, et ont été développées par le groupe Antenne Réunion. On compte aujourd'hui quatre points de vente sur l'île. Mais d'ici peu, deux de ces magasins sont voués à disparaître : celui du Port et celui de Saint-Denis. La faute aux blocages des Gilets jaunes, explique Antenne Réunion (illustration RB/Imaz Press Réunion)

"Les blocages économiques qui ont eu lieu lors des manifestations de novembre 2018 ont eu un impact tel que nous avons décidé de fermer notre boutique de la ville du Port, et de transférer l’activité de celle de Saint-Denis sur le site de Sainte-Marie d’ici fin avril " ont indiqué les responsables d'Antenne Réunion. Les deux magasins emploient au total trois salariés, qui ne sont pour l’instant pas fixés sur leur avenir. "Nous sommes actuellement entrain de réfléchir à une solution pour ces trois personnes" indique Antenne Réunion.

La date de cession d’activité de la boutique du Port est, elle, pour le moment inconnue. Elle ne devrait cependant pas survenir avant la fin du premier semestre 2019.

www.ipreunion.com
 

   

2 Commentaire(s)

Gogo, Posté
Si ça c'est pas prendre les gens pour des cons. Pire que Castaner à ne pas vouloir admettre que ça ne marche pas votre affaire et ce même si vous avez fait revenir la plus belle de vos animatrices. Elle n'est pas magicienne non plus!!
Gilet jaune, Posté
Fermeture à cause des gilets jaunes? Arrêtez de vous moquer de nous. Le mouvement des Gj sur l'île 'a duré que 2 semaines. N'allez pas nous faire croire qu'on tue un business en 2 semaines, c'est faux. Il devait déjà être bien mourant avant même l'arrivée du mouvement social. Si vous devez fermer vos magasins la cause est surement du côté de vote business modèle non adapté...