Pour renforcer un peu plus les liens entre les deux départements :

La Réunion et Mayotte signent une convention en faveur de la famille et la santé


Publié / Actualisé
Ce vendredi 30 août 2019, les conseils départementaux de La Réunion et de Mayotte ont officialisé leur désir de rapprochement et de coopération. Cyrille Melchior et Soibahadine Ibrahim Ramadani ont paraphé une convention en faveur de l'action médico-sociale pour les familles et la petite enfance. (Photo d'illustration bh/www.ipreunion.com)
Ce vendredi 30 août 2019, les conseils départementaux de La Réunion et de Mayotte ont officialisé leur désir de rapprochement et de coopération. Cyrille Melchior et Soibahadine Ibrahim Ramadani ont paraphé une convention en faveur de l'action médico-sociale pour les familles et la petite enfance. (Photo d'illustration bh/www.ipreunion.com)

" Nous souhaitons profiter de l’expérience de nos amis réunionnais " confie Soibahadine Ibrahim Ramadani, président du conseil départemental de Mayotte avant d’apposer sa signature sur la convention. " Nous ne somme un département que depuis quelques années alors que La Réunion a déjà 73 ans d’histoire, nous travaillons ensemble à réduire le retard que nous avons " complète-t-il.

C’est dans ce sens que les deux entités étaient réunies à l’hôtel du département. Dans une ambiance détendue et en présence des vice présidents des conseils départementaux de La Réunion et de Mayotte, Daniel Gonthier et Issa Abdou, les deux hommes ont engagé un plan d’action en faveur de la coopération autour des thèmes de la famille, la petite-enfance et la santé sur l’île aux parfums. Cyrille Melchior explique ce qui va être mis en place.

 

Si la signature de cette convention marque un peu plus rapprochement entre les deux territoires de l’océan Indien, il était surtout nécessaire pour Mayotte d’agir en faveur de l’enfance et de la santé. En pleine transition démographique le département connaît une croissance de naissances et doit faire face à l’immigration clandestine comme l’explique Soibahadine Ibrahim Ramadani regardez.

 

Le texte paraphé aujourd’hui n’est qu’une première étape dans la coopération entre les deux départements. Ils espèrent continuer dans cette voix et sur des domaines plus élargis que la santé, la famille et la petite enfance. C’est en tout cas ce qu’indique le président du conseil départemental de Mayotte.

 

Financièrement les deux collectivités seront mises à contribution dans ce plan d’action coopératif " inédit à l’échelle national " insiste Cyrille Melchior assez fier de cette officialisation.

bh / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Jon, Posté
bonne coopération