Changement de président :

Les privilèges que Nicolas Sarkozy va conserver


Publié / Actualisé
Nicolas Sarkozy n'est plus président de la République française, mais il peut déjà se consoler avec les nombreux avantages dus à son ancienne fonction. En plus des 6 000 euros qu'il recevra tous les mois, il disposera d'un appartement de fonction, de deux fonctionnaires de la police nationale pour assurer sa protection rapprochée, d'une voiture de fonction avec deux chauffeurs, d'une carte de circulation illimitée à Air France en classe affaires, et d'une autre à la SNCF en première classe. Pour l'Etat, la facture de ces nombreux privilèges est salée : la charge financière, que personne ne connaît réellement, peut être estimée à 1,5 million par an et par ancien président.
Nicolas Sarkozy n'est plus président de la République française, mais il peut déjà se consoler avec les nombreux avantages dus à son ancienne fonction. En plus des 6 000 euros qu'il recevra tous les mois, il disposera d'un appartement de fonction, de deux fonctionnaires de la police nationale pour assurer sa protection rapprochée, d'une voiture de fonction avec deux chauffeurs, d'une carte de circulation illimitée à Air France en classe affaires, et d'une autre à la SNCF en première classe. Pour l'Etat, la facture de ces nombreux privilèges est salée : la charge financière, que personne ne connaît réellement, peut être estimée à 1,5 million par an et par ancien président.
Nicolas Sarkozy quittera officiellement ses fonctions de chef de l'Etat le 15 mai prochain. En attendant de se trouver une nouvelle occupation, il bénéficiera d'un certain nombre d'avantages octroyés par la République à tous les anciens hôtes de l'Elysée. D'abord, les indemnités. Comme le veut la loi du 3 avril 1955, Nicolas Sarkozy disposera d'une "dotation annuelle d'un montant égal à celui du traitement indiciaire brut d'un conseiller d'État en service ordinaire". Soit environ 6.000 euros brut par mois. Une indemnité cumulable avec d'autres pensions ou salaires.

Ainsi, Nicolas Sarkozy pourrait profiter, le moment venu, de sa retraite d'ancien président du conseil général et député des Hauts-de-Seine et maire de Neuilly, estimée à environ 4 000 euros par mois, souligne Le Figaro. Il pourrait aussi, s'il le souhaite, siéger au conseil constitutionnel en tant qu'ancien président, et percevoir à ce titre une indemnité de 12 000 euros net par mois. Au total, Nicolas Sarkozy pourrait toucher jusqu'à 22 000 euros brut par mois. Un revenu quasi-équivalent à celui qu'il touchait lors de son mandat de président.

Pour rappel, à son arrivée à l'Elysée en 2007, Nicolas Sarkozy a augmenté son salaire de président de 172%, passant d'environ 8 000 euros par mois à presque 20 000 euros brut par mois. Une augmentation qui avait fait grand bruit à l'époque. François Hollande a déjà annoncé qu'il diminuerait ce salaire non pas de 172% mais de 30%.

Par ailleurs, en tant qu'ancien président, Nicolas Sarkozy pourra disposer, s'il le souhaite, d'un bureau mis à disposition par l'Etat, et aura droit à sept collaborateurs dont le traitement est pris en charge par l'Etat, à savoir un directeur de cabinet, un employé des archives nationales, deux secrétaires particuliers et trois secrétaires dactylo.

Nicolas Sarkozy pourra aussi profiter d'une voiture de fonction avec deux chauffeurs et de la protection de deux fonctionnaires de police. Son domicile personnel sera également gardé par des officiers de police. Il aura également à disposition une carte de circulation illimitée à Air France en classe affaires, et une autre à la SNCF en première classe. S'il voyage à l'étranger, il sera accueilli par l'ambassadeur de France, chargé d'assurer son hébergement.

Tous ces privilèges ont bien évidemment un coût pour l'Etat, mais il est difficile à évaluer car il dépend des choix faits par chaque ancien président. Dans son livre "L'argent de l'Etat", le député apparenté PS René Dosière, spécialiste du train de vie de l'Etat, l'évalue toutefois à environ 1,5 million d'euros par an et par ancien président.

   

15 Commentaire(s)

Yann PERROT, Posté
Chers amis, signez et diffuser la pétition "Pour en finir avec les privilèges de nos anciens présidents" : http://www.avaaz.org/fr/petition/Pour_en_finir_avec_les_privileges_de_nos_anciens_presidents/
Daniel collette., Posté
Bonne retraite; c'est mieux que moi !
Métisse972, Posté
@La vieille : ATTENTION à ne lire que ce qui t'interesse "le député René Dosière" a précisé que "CHAQUE ANCIEN CHEF d'ETAT" français touchait 1.5 million d'euros et non pas SEULEMENT Nicolas Sarkozy.
Donner un avis c'est bien mais avec les bonnes sources c'est mieux.....
La Vieille, Posté
Il verse chaque mois une pension alimentaire de 3.000 euros à son ex-épouse, Cécilia Attias, pour Louis Sarkozy, ainsi que d'une prestation compensatoire de 2.926 euros par mois pour Marie-Dominique Culioli, sa première femme. Au total, le chef de l'Etat consacre donc un petit tiers de son indemnité nette mensuelle (19.331 euros) au paiement de ses pensions alimentaires. Mais c'est pas ça qui va le ruiner ! Il s'est aussi fait un bon magot pendant son quinquennat.
La Vieille, Posté
François Hollande a promis de revenir sur cette disposition mais si un nouveau texte est approuvé dans les prochains mois au Parlement, les nouvelles mesures ne seront pas rétroactives. Donc NS est épargné et peut partir tranquillement. C'est comme s'il était toujours Président mais avec les soucis en moins.
Selon le député René Dosière, spécialiste de l’étude des Comptes publics, l’ensemble des avantages perçus par Nicolas Sarkozy coûterait chaque année 1,5 million d’euros à l’État français.
Ce sont toujours les co...tribuables qui casqueront. Il continuera à baiser la gueule des français même après sa défaite.
Planteur, Posté
@ Lemakimaské, les lois disent qu'il faut travailler au delà de 62 ans, elles disent qu'ils ne faut pas remplacer un fonctionnaire sur deux qui part à la retraite, elles disent qu'il y a trop d'enseignants, elles disent que les riches ne doivent pas payer beaucoup d'impôts... Les électeurs ont dit que Monsieur Sarkozy devait retourner dans son cabinet d'avocats et laisser la France et les Français tranquille... Ah bon entendeur....
LeMakiMaské, Posté
Que ceux qui sont "scandalisés" (ou qui font semblant de l'être et de tomber des nues...) n'ont qu'a s' INFORMER sur le fonctionnement de l' État Français et feraient bien de se débarrasser de leurs œillères gauchisantes afin de pouvoir s'introspecter quelque peu et d'ouvrir les yeux sur les abus en tous genres auxquels se sont livrés les "politicards" de gauche depuis plus de 30 ans !

Monsieur SARKOZY, n'a ni plus ni moins de "DROITS" que la Constitution et les Lois le stipulent !

Quant aux journalistes d' IPR, ils feraient bien d'INFORMER réellement leur lectorat plutôt que de continuer à stigmatiser une personne (ou un courant de pensée) et ils seraient bien avisés de réfléchir (si cela est possible) sur le sens réel que le Peuple français a encore une fois donné à cette élection présidentielle : 50 / 50 !!! (ou 52 /48 ce qui revient au même...)


Pour terminer avec les dépenses des politiques et en l’occurrence celles qui suivent les élections :

2007 : Nicolas Sarkozy = 1 diner entre amis au Fouquet's (qui est le lieux de villégiature et la cantine de la majorité des "politiques" socialos-bobos parisiens).

2012 : François Hollande = 1 aller-retour en Jet privé pour aller de Tulle à Paris...

A VOTRE AVIS.... QUI A DÉPENSÉ LE PLUS ???

Quand la Mauvaise foi permanente, le poujadisme et le misérabilisme s’immiscent dans la Société et dans les luttes du Pouvoir... on se rapproche à grand pas du déni de démocratie et de la montée des populismes (rappelez vous de 1936...)
Français, Posté
Tout les anciens présidents en bénéficient et il seras pas le dernier, si vous ne le saviez pas c'est que vous êtes vraiment naïf ...
Daclo, Posté
Et si on regardai les avantages des anciens présidents (en fonction ou après). N'y en a pas t'il un qui a fait loger et garder sa seconde famille aux frais de la république ? n'a t'il pas (comme ses prédécesseurs) profité des fonds cachés de la présidence).
F Hollande ne touchera t'il pas plus de 13500 € mensuels exonérés avec tous les frais dus à sa fonction : les fastes que la République accorde à celui ou à celle qui la préside. Je pense que l'on doit un peu de respect à quelqu'un qui a eu à gérer une crise, que les autres n'ont pas subie, quels que soient ses défauts (il en a) mais qui finalement ne s'en est pas trop mal sorti.
En résumé : les gens n'ont pas voté pour F Hollande mais contre N Sarkozi. Les lendemains vont être difficiles.
Nicolas, Posté
Quand Hollande sera viré dans cinq ans, lui aussi bénéficiera des avantages comme tout ancien chef d'Etat, alors le changement c'est maintenant ???
Mangoustan, Posté
Ben ça alors, il a pas assez gagné pendant 5 ans. Vraiment scandaleux
Schwarz, Posté
Correction : l'information qui circule sur internet sur l'augmentation des indemnités chomage des députés n'est pas sur le site de l'assemblée. C'est de l'intox !
Schwarz, Posté
Il est normal que l'ancien président touche une indemnité. Nicolas Sarkozy a rendu transparentes les finances de l'Elysée et a autorisé la Cour des Comptes à les contrôler. On peut donc maintenant savoir et les députés peuvent faire évoluer les données, ne serait-ce qu'en renforçant les plafonnements sur le cumul des indemnités. Aux prochains d'agir !
Bémol : les députés se seraient attribués récemment 60 mois d'indemnités chômage à 6000 euros par mois, pendant 5 ans, le temps d'une législature... et tous auraient voté ? La marge de progrès est importante!

Populus, Posté
De quelque parti que ce soit, nos politiques se proclament au nom du peuple mais ne vont surtout pas demander au peuple ce qu'il pense de leurs privilèges. Il serait très courageux, de la part de Mr HOLLANDE , non seulement de baisser de 30% comme il l'annonce son salaire et celui de ses ministres, mais surtout de revoir le nombre de députés et sénateurs en France qui est quasi celui de tout les Etats Unis, ainsi que leurs rémunérations et privilèges qu'ils s'auto octroient. Un référendum devrait être demandé sur combien et comment rémunérer les personnes censées représenter le peuple. Du style chaque année, selon l'efficacité de la représentation de sa région, un député recevrait la rémunération votée par ses représentants. L'exemple doit venir d'en haut, un chef doit être exemplaire, pour être respecté. Il y aurait moins d'absentéïsme lors des votes si les politiques étaient plus respectueux du peuple.
A quand un vrai débat sur ce sujet : les salaires les retraites et les privilèges des politiques en France et en Europe car n'oublions pas nos députés européens... vaste sujet qui doit être traité de la plus sérieuse des manières... par le peuple
Nicole, Posté
c'est une honte de lire ça, tant de gens sont dans la misère, pourquoi tant de différence!!!!
de tout temps il y a eu de l'injustice, est ce que ça cessera un jour!!!!!
J'ai bien peur que le monde, est ainsi fait , tout pour les riches et rien pour les pauvres, depuis les temps des temps.J'aime éspérer qu'un jour ça changera, je le souhaite de tout mon coeur.
bien à vous chers lecteurs
nicole