Élections départementales (actualisé à 15h30) :

L'actualité de l'entre-deux-tours


Publié / Actualisé
À trois jours du second tour des élections départementales, ce dimanche 29 mars 2015, les positionnements des uns et des autres et les consignes de vote se poursuivent.
À trois jours du second tour des élections départementales, ce dimanche 29 mars 2015, les positionnements des uns et des autres et les consignes de vote se poursuivent.
  • Saint-Paul 3 : Bruno Le Maire soutient Yoland Velleyen

" A quelques jours du second tour des élections départementales, je souhaite vous apporter tout mon soutien afin que votre première place à l'issue du premier tour se transforme en un succès électoral définitif dans le canton 19 de Saint-Paul.

J'ai apprécié les valeurs et les priorités que vous avez mises en avant dans votre campagne : la justice sociale et la solidarité en direction des familles en matière de logement et de l'amélioration de l'habitat, le soutien et les aides aux publics vulnérables (personnes âgées, dépendantes, handicapées), l'éducation et la jeunesse, la petite enfance. Elles correspondent à ce que nos électeurs attendent et elles répondent aux besoins spécifiques des Réunionnais.

L'élection d'un binôme UMP-UDI-Objectif Réunion sera de nature à simplifier la gestion des collectivités en donnant plus de cohérence aux actions entre les divers lieux de décision : communes, département et région Réunion.

Votre engagement politique au sein de la commune et de la région montre que vous avez une bonne connaissance des préoccupations des habitants de Saint-Paul. Vos engagements passés témoignent que vous saurez mettre en oeuvre les valeurs de la droite, rejoignant ainsi la démarche de reconquête des territoires que la droite a commencé à construire et dont les résultats sont déjà visibles au premier tour.

Je souhaite vivement que les habitants de votre canton vous apportent leur confiance : choix de l'expérience, choix de la proximité, de la solidarité et de la justice sociale. Je vous adresse mes sincères vœux de réussite pour dimanche prochain, 29 mars 2015. "

Bruno Le Maire, député UMP de l’Eure

  • Saint-André 2 : pas de soutien à Joé Bédier pour le PCR

" Les militant(e)s de la section de Saint-André du PCR se sont réunis ce mardi 24 mars pour analyser les résultats du premier tour de l’élection départementale, dans le canton 5, et en ont tiré les enseignements suivants :

Le clan Fruteau, rebaptisé DLR, paie une nouvelle fois au prix  fort, après l’humiliante défaite de mars 2014, sa trahison et les divisions qui en ont suivi.

Son binôme, comprenant pourtant l’élu sortant, Robert Nativel, est balayé sans appel, ouvrant un large boulevard à Jean-Marie Virapoullé, dont les Saint-Andréens mesureront sans tarder le caractère illusoire des promesses.

S’agissant du candidat Joé Bédier, conseiller municipal d’opposition, élu en mars 2014, grâce au concours actif du PCR, il recueille 19,8% des voix, mais ne peut être présent au second tour que grâce au dispositif de repêchage du candidat arrivé en second (il n’a pas atteint les 12,5% des électeurs inscrits).

Toutefois, son arrogance, son attitude méprisante à notre égard (rendez-vous non honorés, à la dernière minute, courrier recommandé resté sans réponse, propos inacceptables et purement gratuits à notre encontre dans la presse, tentatives de débauchage de militants du PCR jusqu’à la veille du scrutin…), ne sont pas de nature à créer un climat propice au rassemblement.

Dans ces conditions, le score obtenu par les candidats soutenus par le PCR, Mylène Mulot, Jacky The Seng et leurs remplaçants Sandra Soupaya et David Gauvin, apparaît, si modeste soit-il, comme un encouragement à poursuivre la lutte, et à affirmer la présence nécessaire d’une section communiste dans notre commune. Et ce, en dépit de la modestie de nos moyens, pour mettre en échec les porteurs de confusion, se présentant malhonnêtement comme les héritiers des luttes des militants communistes des décennies passées.

Sur la base de ces constats, les militant(e)s Saint-Andréens ont décidé à l’unanimité de refuser tout soutien à Joé Bédier , sachant que les électeurs restent bien évidemment libres de leur choix.

Par ailleurs, il va de soi, qu’ils participeront au soutien, le plus activement possible, des candidats du 4e canton, Michèle Caniguy et Maurice Gironcel, pour assurer définitivement leur victoire face aux candidats de JP Virapoullé. "

Le bureau de section du PCR de Saint-André

  • Le Port : "le binôme PLR a fui le débat" selon les candidats PCR

" Réunion Première Radio avait prévu un débat entre les deux binômes Gador-Langenier et Adois-Erapa,  qui participent au 2ème tour dans le canton du Port. Ce débat programmé pour ce jeudi 26 mars à 18h15 n'aura malheureusement pas lieu. Pourquoi ? Parce que le binôme PLR Adois-Erapa vient de se désister. En jetant l'éponge avant même l'épreuve de vérité, le binôme du PLR se démasque et montre aux yeux de tous son incapacité à soutenir un débat démocratique. Chacun pourra répondre à cette question : s'ils fuient aujourd'hui le débat face au binôme Gador-Langenier, renonçant à défendre leurs arguments, comment feraient-ils demain pour défendre leurs propositions devant le conseil départemental ? Les électrices et les électeurs portois doivent pouvoir compter sur des élus responsables et aptes à expliquer leur programme. "

Firose Gador et Jean-Yves Langenier

  • Saint-Pierre : Jean-François Sarpedon et Pascaline Mara appellent à "sanctionner l’UMP"

" Avant tout nous voudrions remercier l'ensemble des électeurs et électrice du canton 21 de Saint-Pierre 2 de nous avoir fait confiance lors de ces

élections départementales lors du 1er tour du 22 mars 2015 (...). Malgré le fort taux d'abstention de 58% sur ce canton 21 et la pression exercée par les élus de la majorité actuelle de la ville de Saint-Pierre, nous arrivons à avoir la confiance de 5% des électeurs.

Devant l'inertie des conseillers généraux sortants de Saint-Pierre (MM. Rifosta/Potin et Mme Sigismeau) pendant ces six dernières années, nous demandons à la population saint-pierroise de se mobiliser ce dimanche 29 mars 2015 pour sanctionner les candidats UMP soutenu par le sénateur-maire de Saint-Pierre c'est à dire :

– Saint-Pierre 1 : Malet / Rifosta

– Saint-Pierre 2 : Potin / Sigismeau

– Saint-Pierre 3 : Balaya / Hoareau

(...) Alors ce dimanche 29 mars 2015 allez voter, Saint-Pierre a besoin d’élus neufs et dynamiques qui défendront réellement les intérêts de Saint-Pierre, mais non des béni-oui-oui du sénateur-maire.

Concernant le canton 21 Saint-Pierre 2, nous voterons personnellement pour le binôme : Virginie Gobalou / Nazir Valy. "

Jean-François Sarpedon et Pascaline Mara

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !