Le 3e tour des élections en direct (Actualisé à 15h) :

Conseil départemental : Nassimah Dindar élue présidente, Cyrille Melchior est 1er vice-président


Publié / Actualisé
Nassimah Dindar a été élue ce jeudi 2 avril 2015 présidente du conseil départemental. Celle qui rempile pour un 4e mandat sera épaulée cette fois-ci par Cyrille Melchior qui a été désigné 1er vice-président. L'union de la droite a obtenu 22 sièges auprès de la nouvelle commission permanente (notre photo), la gauche unie - réunissant les élus du PS et du PLR - ont gagné 5 sièges. Les conseillers départementaux du LPA, les "Takistes" et les communistes se partagent le reste des places au sein de la "CP". Suivez tous les événements dans notre live, minute par minute.
Nassimah Dindar a été élue ce jeudi 2 avril 2015 présidente du conseil départemental. Celle qui rempile pour un 4e mandat sera épaulée cette fois-ci par Cyrille Melchior qui a été désigné 1er vice-président. L'union de la droite a obtenu 22 sièges auprès de la nouvelle commission permanente (notre photo), la gauche unie - réunissant les élus du PS et du PLR - ont gagné 5 sièges. Les conseillers départementaux du LPA, les "Takistes" et les communistes se partagent le reste des places au sein de la "CP". Suivez tous les événements dans notre live, minute par minute.

15h : Ce live est à présent terminé.

14h55 : Une partie de la nouvelle équipe de la commission permanente a pris le temps de se réunir pour une photographie. Les élus peuvent maintenant partir déjeuner... et continuer les tractations en vue des régionales.

14h47 : Elu 3e vice-président - alors qu'il "ne visait rien" - Jean-Jacques Morel refuse de parler d'une main mise de la Région sur le conseil départemental. Assurant vouloir sortir "des postures politiciennes", le porte-parole d'Objectif Réunion qualifie "d'extrêmement politicien" le discours du conseiller départemental LPA Jacques Dennemont. "J'ai trouvé presque déplacé de venir en fin de séance dire qu'ils étaient des chevaliers blancs donneurs de leçon. C'est la caricature dont les électeurs réunionnais ne veulent plus", a-t-il commenté.

14h36 : Choisi comme 1er vice-président, Cyrille Melchior est heureux de retrouver un poste qu'il a déjà occupé par le passé. "Chacun a fait valoir ses compétences, ses expériences, ses qualités, et un choix a été basé sur la recherche d'un équilibre avant tout. On a gagné en beaucoup de cohérence aujourd'hui", estime l'élu saint-paulois.

14h20 : Elu 7e vice-président du conseil départemental, Jean-Marie Virapoullé se félicite de ce nouveau poste alors qu'il ne faisait pas partie à l'origine de la plateforme de l'union de la droite. "J'appartient à l'UDI, à la famille de ce centre-droit et j'ai toujours eu cette ligne de conduite. Il y a eu des divergences : les choses se tassent tranquillement et nous allons dans le bon sens", a-t-il commenté.

14h14 : "L'évènement de la journée, c'est l'union de la gauche qui s'est organisée face à cette plaforme. Cette union de la gauche s'est exprimée, elle est majoritaire au sein de l'opposition, et elle est capitale pour les échéances à venir", a souligné Olivier Hoarau. Le maire PLR du Port a cependant regretté que le PCR n'ait pas rejoint ce rassemblement face aux forces de droite. "Progressivement les discussions se feront, nous devons créer les conditions de l'union de la gauche sur ce territoire", a ajouté Jean-Jacques Vlody, député socialiste et ancien conseiller général.

14h : Daniel Gonthier prend enfin la parole après une matinée agitée. "L'Est a vraiment besoin de faire entendre sa voix. Il y a de plus en plus une différence de développement. Il faut rattraper ce retard", a-t-il justifié. Le maire de Bras-Panon a salué les vice-présidences de ses voisins Sabrina Ramin et Jean-Marie Virapoullé. Mais a-t-il dû se battre pour gagner son poste de 5e vice-président ? "Je ne me suis pas particlièrement battu. Il faut mettre un peu de force et de diplomatie dans la dernière ligne droite", a répondu Daniel Gonthier, habitué des tractations.

13h55 : La séance plénière est terminée, la prochaine est prévue le 29 avril.

13h53 : Jacques Dennemont prend la parole. "J'adresse mes félicitations particulières, au nom de notre parti, au nom de Thierry Robert, à vous madame Nassimah Dindar. [...] Le LPA ne s'inscrit pas dans une logique de bloc contre bloc, mais pour l'intérêt des réunionnais", indique le conseiller départemal. A noter que le LPA a voté pour l'élection de Nassimah Dindar, mais pas pour la liste de la plateforme de l'union de la droite.

13h50 : Nous en savons plus sur la colère du maire de Bras-Panon. Ce matin, il est arrivé au Palais de la Source en apprenant qu'il n'aurait aucune vice-présidence. Avec ce poste de 5e vice-président acquis à la dernière minute des tractations, il peut repartir satisfait de l'hémicycle.

13h45 : Les vice-présidents s'installent à leur place. Nassimah Dindar en a profité pour glisser quelques mots à Daniel Gonthier.

13h34 : L'élection terminée, Nassimah Dindar lit "la charte de l'élu local."

13h31 : 14 conseillers départementaux se sont abstenus lors de ce vote.

13h30 : La liste des vice-présidents du conseil départemental élue à la majorité des voix est composée de :

  • 1er : Cyrille Melchior (Saint-Paul - UMP)
  • 2e : Viviane Malet (Saint-Pierre - UMP)
  • 3e : Jean-Jacques Morel (Saint-Denis - Objectif Réunion)
  • 4e : Sandra Sinimalé (Saint-Paul - UMP)
  • 5e : Daniel Gonthier (Bras-Panon - UMP)
  • 6e : Béatrice Sigismeau (Saint-Pierre - UMP)
  • 7e : Jean-Marie Virapoullé (Saint-André - UDI)
  • 8e : Nadia Ramassamy (Saint-Denis - DVD)
  • 9e : Jean-Claude Lacouture (L'Etang-Salé - UMP)
  • 10e : Sabrina Ramin (Saint-Benoît - DVD)
  • 11e : Serge Hoarau (Saint-Denis - UMP)
  • 12e : Claudette Grondin (Saint-Louis - UDI)
  • 13e : Rémy Lagourgue (Sainte-Marie - UMP)
  • 14e : Marie-Paule Balaya (Saint-Pierre - UMP)
  • 15e : Alix Galbois (Saint-Louis - UDI)

Les membres de la commission permanente :

  • Marie-Isabelle Payet (Saint-André - UMP)
  • Serge Hoareau (Petite-Île - DVD)
  • Emmanuelle Sinacouty (Saint-Louis - UDI)
  • Philippe Potin (Saint-Pierre - UMP)
  • Marie-Gertrude Carpanin (Saint-Paul - UMP)
  • Alain Armand (Saint-Denis - DVD)
  • Graziella Boustoini (Saint-Denis - Objectif Réunion)
  • Géraldine Boulevard (Saint-Benoît - PS)
  • Harry Mussard (Saint-Joseph - Progrès)
  • Paulette Adois-Lacpatia (Le Port - PLR)
  • Philippe Le Constant (Saint-Benoît - PS)
  • Inelda Baussillon (Saint-Joseph - Progrès)
  • Enaud Rivière (Le Tampon - DVD)
  • Augustine Romano (Le Tampon - DVD)
  • Michèle Caniguy (Sainte-Suzanne - DVG)
  • Jacqueline Silotia (Saint-Leu - LPA)
  • Anne-Flore Deveaux (La Possession - PCR)

13h28 : Etant donné qu'il n'y a qu'une seule liste, le vote pour les vice-présidents se déroule à main levée.

13h24 : Pause caricature : en attendant ce nouveau vote, le partage des places de vice-présidents a inspiré Joris. Michel Fontaine, Nassimah Dindar, Didier Robert, Joseph Sinimalé, Sandra Sinimalé, Jean-Paul Virapoullé (et derrière Thierry Robert) découpent le gâteau départemental.

13h21 : Suite à cette intervention du maire de Sainte-Suzanne, l'élection reprendra finalement dans 10 minutes, au lieu de 30.

13h20 : Maurice Gironcel s'interroge sur le bien-fondé de cette pause : "Madame la présidente, c'est à la majorité qui vont être élus les vice-présidents ! Vous allez gagner ! Pourquoi attendre une demi-heure ?"

13h18 : L'élection des vice-présidents va commencer. Les différentes listes devront être déposées d'ici une demi-heure.

13h17 : A lecture des membres de la commission permanente, Nassimah Dindar n'a pas lu la liste complète, oubliant notamment Jacqueline Silotia et Anne-Flore Deveaux. "Vous voulez vraiment nous éliminer !", a réagi Jacqueline Silotia, conseillère départementale LPA, sous le ton de la plaisanterie.

13h10 : Le résultat du vote

  • Plateforme de l'union (UMP-UDI-Objectif Réunion) : 32 voix - 22 sièges
  • Gauche Unie (PS-PLR) : 8 voix - 5 sièges
  • Tampon avenir ("Takistes") : 4 voix - 2 sièges
  • Groupe de concertation pour le développement (M. Gironcel - PCR & M. Caniguy - DVG) : 2 voix - 1 siège
  • LPA : 2 voix - 1 siège
  • Pour la Possession (PCR) : 2 voix - 1 siège

13h : Tout le monde a voté, le dépouillement commence.

12h55 : La liste "Gauche unie" est composée d'élus du Parti socialiste, du Progrès et du PLR d'Huguette Bello : Géraldine Boulevard, Harry Mussard, Paulette Lacpatia, Philippe Le Constant, Inelda Baussillon, Sergio Erapa, Yvette Duchemann, Gérald Maillot. Une candidature qui laisse présager une future union de ce type lors des élections régionales de décembre prochain ?

12h50 : Dans l'ordre d'importance des élus, la liste de l'union de la droite est composée de : Cyrille Melchior, Viviane Malet, Jean-Jacques Morel, Sandra Sinimalé, Daniel Gonthier, Baétrice Sigismeau, Jean-Marie Virapoullé, Nadia Ramassamy, Jean-Claude Lacouture, Sabrina Ramin, Serge Hoarau, Claudette Grondin, Rémy Lagourgue, Marie-Paule Balaya, Alix Galbois, Marie-Isabelle Payet... C'est cette équipe qui devrait diriger le département.

12h45 : Le vote commence.

12h44 : Les deux binômes apparentés PCR ont constituté chacun leur propre liste. Les candidats PLR et PS ont fait liste commune.

12h39 : Alors que Nassimah Dindar rappelle les règles de l'élection, Didier Robert et Daniel Gonthier ont échangé quelques mots.

12h35 : Six listes ont été déposées pour l'élection des vice-présidents et des membres de la commission permanente : "Gauche unie", "Plateforme de l'union", "Pour la Possession", "Tampon avenir", "La politique autrement", "Groupe de concertation pour le développement". C'est assez rare de retrouver autant de candidatures lors d'un 3e tour.

12h30 : La séance va reprendre, les élus retrouvent leur place dans l'hémicycle.

11h39 : Audio : Nassimah Dindar a tenu à remercier ses militants présents au Palais de la Source suite à son élection à la tête du département.

11h25 : La séance est suspendue. Les différents groupes vont pouvoir proposer leur liste pour l'élection des vice-présidents. Elles devront être déposées avant 12h30.

11h17 : Le secrétaire départemental du PS défend la politique du gouvernement et souhaite à sa manière un bon courage à la nouvelle majorité de la collectivité. "Votre tâche ne sera pas facile. Vous allez pester contre les dotations en baisse de l'Etat, vous ne manquerez pas de le faire, c'est normal. Mais c'est le cas dans toutes les collectivités", souligne-t-il.

11h15 : Philippe Le Constant, représentant de l'opposition, prend la parole : "nous aurons une opposition respectueuse, mais vigilante à l'égard des engagements et des promesses faites pendant cette campagne. Il faut faire passer l'intérêt des réunionnais avant les postures démagogiques."

11h12 : Cadeau de bienvenue : chaque élu a eu droit à un iPad et à un iPhone.

11h10 : "Si tous ensemble - en incluant l'Etat - nous bâtissons ce projet de développement pour La Réunion, nous pourrons retrouver une croissance économique. [...] L'Etat providence doit laisser la place au citoyen providence", a conclu Nassimah Dindar à la fin de son discours de politique générale.

11h05 : Nassimah Dindar a profité de sa première prise de parole en tant que présidente pour rappeler les différentes compétences du département, mais aussi pour saluer les composantes politiques de l'assemblée. "Nous avons besoin de l'aide de la Région Réunion. [...] Nous aurons besoin de la compétence d'un Jean-Paul Virapoullé. [...] Avec Jean-Claude Fruteau, nous aiderons les planteurs de canne à Paris et Bruxelles", a-t-elle notamment déclaré.

10h51 : Pour son discours de politique générale, Nassimah Dindar réaffirme sa volonté de travailler avec "tous les conseillers départementaux." "Le temps de la politique se termine, il est temps construire ensemble les projets que nous avons à défendre pour le territoire de La Réunion. Les Réunionnais attendent aujourd'hui de nous d'oublier la campagne électorale et de travailler ensemble pour l'intérêt de La Réunion. Je resterai ouverte à toutes les propositions constructives d'où qu'elles viennent", a déclaré la nouvelle présidente du conseil départemental.

10h45 : Nassimah Dindar a regagné son fauteuil de présidente de la collectivité. Elle est entourée par Jean-Paul Virapoullé, Didier Robert, Michel Fontaine pour une photo symbolique représentant l'union de la droite.

10h34 : "Je salue les artisans de cette belle victoire", a déclaré Nassimah Dindar devant les journalistes, aux côtés de Michel Fontaine et de Didier Robert.

10h30 : La musique "Happy" de Pharrell Williams a été diffusée au moment de la déclaration des résultats par André Thien-Ah-Koon. Immédiatement après, Nassimah Dindar a eu un mot pour Philippe Le Constant qui était dans sa majorité lors de la précédente mandature. Elle a ensuite reçu un bouquet de fleur.

10h28 : A noter que Didier Robert, qui avait essayé en 2008 de battre Nassimah Dindar, congratule ce jeudi la nouvelle présidente très chaleureusement.

10h25 : Le résultat du scrutin : 38 voix pour Nassimah Dindar, 8 voix pour Philippe Le Constant, 4 votes blancs. Tous les conseillers départementaux de l'union de la droite et de divers droite ont voté pour la présidente sortante. Les élus socialistes et du PLR ont voté pour la candidature portée par le PS. Les élus PCR ont voté blanc.

10h22 : Nassimah Dindar est élue présidente du conseil départemental à la majorité absolue.

10h19 : Le dépouillement commence. Hasard du protocole, c'est Daniel Gonthier qui note le nombre de voix.

10h16 : Le vote est terminé, Jean-Marie Virapoullé est le dernier a avoir glissé son bulletin dans l'urne.

10h08 : Près de 200 personnes - militants ou élus - suivent le déroulement du vote sur un écran géant installé dans le hall du Palais de la Source.

10h02 : Nassimah Dindar et Philippe Le Constant sont candidats à la présidence, le vote commence dans l'ordre alphabétique des conseillers

10h : "Nous allons procéder à l'élection du président ou de la présidence", indique André Thien-Ah-Koon, qui rappelle les règles de l'élection.

9h55 : Grazielle Boustoini fait l'appel des conseillers départementaux.

9h52 : "Ce n'est pas fini, la matinée est très longue", a confié Daniel Gonthier à ses soutiens présents dans le public de l'hémicycle. Le maire de Bras-Panon a ensuite regagné sa place.

9h45 : Daniel Gonthier est ressorti de l'hémicycle, toujours en refusant de s'exprimer.

9h42 : Alors qu'un film expliquant les missions et les nouveautés du conseil départemental est diffusé dans l'hémicycle, André Thien-Ah-Koon est appelé à présider la séance.

9h35 : Nassimah Dindar ouvre la séance. "Nous venons de vivre une période électorale et la population réunionnaise s'est exprimée. Je souhaite la bienvenue à tous les élus de ce conseil départemental, qui seront élus jusqu'en mars 2021", a déclaré la présidente sortante du conseil général, qui a tenu à saluer les conseillers généraux sortants comme Jean-Jacques Vlody.

9h31 : "Le café était très agréable. Le petit morceau de croissant également", a commenté Didier Robert, président d'Objectif Réunion, suite à la réunion avec Daniel Gonthier.

9h30 : La réunion entre les ténors de la droite est terminée. Les conseillers départementaux, dont Nassimah Dindar, entrent dans l'hémicycle.

9h19 : Daniel Gonthier est sorti de sa réunion avec Nassimah Dindar, sans répondre aux journalistes, avant d'entrer dans l'hémicycle.

9h14 : Les premiers groupes commencent à entrer dans l'hémicycle, les ténors de l'union de la droite sont toujours en réunion.

9h08 : "Ce type de tractations de dernière minute est tout à fait normal. Si la séance débute à 9h30, ça sera déjà bien", a commenté Wilfrid Bertille, ancien conseiller général, sur RTL Réunion.

9h00 : La séance - qui est censée débuter maintenant - a logiquement pris du retard suite à cet incident politicien. Aucun élu n'est entré dans l'hémicycle.

8h59 : Daniel Gonthier a rejoint les ténors de la droite au 5e étage, dans le bureau de la présidence. Il est passé le visage fermé devant les journalistes, sans dire un mot.

8h53 : Nassimah Dindar, Michel Fontaine, Didier Robert et Jean-Paul Virapoullé sont actuellement en discussion au 5e étage du Palais de la Source.

8h51 : "C'est un problème interne au groupe UMP-Objectif Réunion, qui ne concerne pas l'UDI. Je ne sais pas pour quoi il voulait absolument être 1er vice-président, alors qu'il aurait dû avoir le soutien de Michel Fontaine, de Didier Robert et de Nassimah Dindar", a commenté Jean-Paul Virapoullé, maire UDI de Saint-André.

8h48 : "Daniel Gonthier est un bon compagnon, je suis sûr qu'il reviendra", a réagi - assez confiant - Michel Fontaine, président départemental de l'UMP.

8h44 : Froissé de ne pas avoir obtenu le poste de 1er vice-président, Daniel Gonthier a quitté le hall du Palais de la Source.

8h23 : Les conseillers départementaux commencent à arriver au Palais de la Source, accompagné de leurs familles ou de leurs soutiens politiques dans la campagne électorale.

8h14 : Comme le veut le protocole, c'est le doyen des élus qui présidera la séance, accompagné du benjamin des édilles. Ici, André Thien-Ah-Koon - 74 ans - sera épaulé par Graziella Boustoini, 24 ans.

8h09 : Dans l'hémicycle, les conseillers départementaux seront répartis en fonction de leur canton d'élection.

8h06 : A noter que sur les 50 élus qui siègent ce jeudi au Palais de la Source, seuls 14 faisaient partie de la précédente mandature.

8h03 : Nassimah Dindar sera logiquement choisie pour un 4e mandat consécutif, conformément aux accords de la plateforme UMP-UDI-Objectif Réunion.

8h : Bienvenue sur ce live du "3e tour" des élections départementales, où les conseillers doivent élire le président de la collectivité.

www.ipreunion.com

   

10 Commentaire(s)

A CANDIDE, Posté
C'est facile de faire porter le chapeau à autrui. Ce ne sont pas les abstentionnistes qui ont mis ces vieux dinosaures en place, qui les soutiennent mais bel et bien ceux qui ont voté. 4ème mandats pour Mme DINDAR, 3ème me semble t'il pour Daniel GONTHIER etc. certes il y a des nouveaux ou nouvelle comme Isabelle PAYET par exemple mais qui est derrière tout simplement un autre dinosaure Stéphane FOUASSIN. Oui vous avez parfaitement raison vous avez ce que vous méritez, ceux pour qui vous avez voté. Ce n'est pas avec moi qu'ils s'engraisseront en profitant des salaires, primes, cadeaux de bienvenus un ipad et un iphone par personne. Les abstentionnistes ils en ont marre, ils n'en peuvent plus, n'y croient plus aux belles paroles d'un parti à l'autre c'est toujours des promesses n'ont tenues de ces politiciens que l'ont voient sur le terrain uniquement pendant la campagne puis il faut pleurer, mendier ou obtenir un rendez-vous mais en vain. On est parfois dans le désarroi dans une indifférence totale de ces gens. Ils se remplissent les poches et ne font rien en dehors de leurs arrangements politiques, faire profiter leurs familles. Alors pensez-vous un seul instant que je devrais faire des efforts, faire garder les enfants, organiser mon planning, payer l'essence, etc. pour aller voter pour eux. Qu'ils aillent se faire F.........je préfère profiter d'un bon moment en famille.
Candide, Posté
Qui sont les premiers à soutenir les auteurs de cette mascarade politique ? Ceux du premier parti politique, le parti des ABSTENTIONNISTES !
On n'a que ce qu'on mérite !!!
Candide, Posté
Qui sont les premiers à soutenir les auteurs de cette mascarade politique ? Ceux du premier parti politique, le parti des ABSTENTIONNISTES !
On n'a que ce qu'on mérite !!!
Ti madame en vert, Posté
la honte !!! c'est sans nom ! comment ces personnes peuvent-elles se regarder dans la glace tous les matins ? elles y croient quand elles nous disent qu'ellels s'engagent pour la population ? Mme la Présidente, quand je pense à vous, je ne vois que les vigiles du Département qui empêchaient les familles des grévistes de l'ARAST de leur donner à manger et ça, en envoyant de la nourriture par dessus la clôture ! ces hommes les renvoyaient dans la rue ! Mme la Présidente qui ne pense qu'à la population et vous messieurs les élus de droite, de gauche, du centre... la honte ! qui se ressemble s'assemble.
Arast et cars jaunes, Posté
Il y en a qui contestent
Qui revendiquent et qui protestent
Moi je ne fais qu'un seul geste
Je retourne ma veste, je retourne ma veste
Toujours du bon côté

Je n'ai pas peur des profiteurs
Ni même des agitateurs
Je fais confiance aux électeurs
Et j'en profite pour faire mon beurre
Bravo a l'équipe de droite, Posté
Je sens une équipe motivée !
Belle avancée pour la droite de la réunion. Enfin des politiques intelligents qui ont compris qu'ils travaillent tous pour la meme finalité : l'intérêt général, travailler pour les réunionnais, la réunion.
bonne continuation a vous !
Hela, depuis son mobile, Posté
le gros gateau a été partagé . des poches vont se remplir. et toi Réunionnais que vas tu en retirer? c'est à en pleurer....
Ygonfe, Posté
Ils parlent de dotations de l'Etat en baisse (pour camoufler leurs manquements sans doute)
Laissezmoi rire !
Lorsque l'on voit le train de vie de l'IRT et des élus on a envie de leur cracher à a G.... !
C'est pas possible d'une manière ou d'une autre cela va péter
Clopinettes, Posté
- 11h12 : Cadeau de bienvenue : chaque élu a eu droit à un iPad et à iPhone.
Le coût de ce minime petit présent multiplié par 50 ??

Une boîte sardine robert aurait suffit..!
île propre, Posté
J'ai juste la Nausée....
J'ai voté Blanc.
Il est faux madame Dindar de dire "les réunionnais se sont exprimés..."
Tous ces noms là, nous les connaissons. Nous pouvons donc en conclure que la vie continuera...
eux se rempliront les poches, magouillerons etc etc DANS L'INTÉRÊT DE LA RÉUNION ET DE TOUS SES HABITANTS.