Témoignages assimile Huguette Bello aux "collaborateurs nazis" :

Pierre Vergès (PCR) : "On ne peut pas dire n'importe quoi !"


Publié / Actualisé
Dans un communiqué publié ce mercredi 13 juin 2012, Huguette Bello, députée-maire de Saint-Paul (ex-PCR), annonçait qu'elle allait porter plainte contre le journal Témoignages, organe de presse du parti communiste réunionnais. En cause, un article du quotidien dans lequel l'élue saint-pauloise est assimilée aux "collaborateurs nazis". Pierre Vergès, candidat du PCR au premier tour des législatives dans la première circonscription, a lui aussi livré sa réaction sur cet article. Sur son blog, il s'insurge en effet contre Témoignages : "Au nom du PCR et de la liberté d'expression, on ne peut pas dire n'importe quoi !". Il prend ainsi la défense de son ancienne camarade Huguette Bello. Nous publions ci-dessous la réaction que Pierre Vergès a publié sur son blog suite à la lecture de cet article.
Dans un communiqué publié ce mercredi 13 juin 2012, Huguette Bello, députée-maire de Saint-Paul (ex-PCR), annonçait qu'elle allait porter plainte contre le journal Témoignages, organe de presse du parti communiste réunionnais. En cause, un article du quotidien dans lequel l'élue saint-pauloise est assimilée aux "collaborateurs nazis". Pierre Vergès, candidat du PCR au premier tour des législatives dans la première circonscription, a lui aussi livré sa réaction sur cet article. Sur son blog, il s'insurge en effet contre Témoignages : "Au nom du PCR et de la liberté d'expression, on ne peut pas dire n'importe quoi !". Il prend ainsi la défense de son ancienne camarade Huguette Bello. Nous publions ci-dessous la réaction que Pierre Vergès a publié sur son blog suite à la lecture de cet article.
"Au nom de la liberté d'expression, pour laquelle le PCR s'est tant battu, et en a souvent payé le prix, on ne peut pas dire n'importe quoi !

Depuis ce lundi, je n'ai pas fait paraître d'article sur mon blog, me réservant de reprendre le rythme quotidien dans quelques jours. Mais là, pour l'honneur du Parti, je me sens obligé de le faire.

En effet, c'est avec stupéfaction que j'ai pris connaissance sur Clicanoo d'extrait d'un article paru dans Témoignages et signé Roger Orlu. Je dois le reconnaître, je ne l'ai pas lu.

Il s'agit d'une rubrique régulière intitulé "Alon filosofé". Et le moins que l'on puisse dire, c'est que pour la contribution du vendredi 8 juin, il s'agit d'une "drôle de philosophie" !

Ainsi, Roger Orlu, à propos de Huguette Bello, écrit ceci : "Voilà ce qui est devenu la priorité pour cette politicienne égocentrique, qui trahit son peuple. Cela me fait penser aux collaborateurs des nazis qui, dans la France occupée de 1940 à 1945, dénonçaient les résistants et les juifs".

Drôle de philosophie, car en effet, la critique de l'attitude de Huguette Bello, bien qu'elle puisse être légitime, n'autorise pas l'outrance.

On peut même dire que cela dessert la cause du Parti, engagé dans la voie de la refondation dans des conditions difficiles.

Il est donc essentiel que chacun d'entre nous garde la mesure dans ses propos et attitudes, ce qui n'exclut pas la fermeté dans ses convictions".
   

5 Commentaire(s)

Militant, Posté
Bravo à Pierre Vergès pour sa lucidité
VIRAGE, Posté
Mais avez-vous lu Orlu dans témoiganges aujourd'hui ? Orlu en remet une couche : pitoyable. Bravo à Pierre Vergès pour cette prise de position. Maintenant, Monsieur Pierre Vergès, il faut aller jusqu'au bout : faire le ménage dans la maison PCR, et au passage, ne pas oublier de vider les poubelles de Témoignages ! ça sent trop mauvais. faites plaisir aux militants : donnez un nouveau visage au PCR et un nouveau virage à Témoignages. question vitale !
Athéna, Posté
Paul Vergès a souvent dit "ce qui est excessif est dérisoire", formule qui s'applique tout à fait à ce billet de Roger Orlu (8 juin) qui plaque sur la réalité réunionnaise les schémas de l'Occupation nazie et de la Collaboration. A quoi cela conduit-il de dénoncer les autres comme "traîtres" à longueur de colonnes ? Croit-on que cela permet à l'électorat d'y voir plus clair ? Les résultats des élections semblent dire le contraire. Et puis difficile, après cela, de vanter le "dialogue philosophique", d'inviter à "philosopher ensemble" ! Si les propos cités étaient ceux d'un "ami de la philo", il revenait au "responsable" de la rubrique de les soumettre à...une analyse philosophique.
Mokentol, Posté
Le PCR retrouverait-il sa lucidité ? même s'il reste beaucoup de chemin à faire si le parti veut redevenir un grand parti, c'est bien de reconnaître qu'il y a des choses qu'on ne peut pas dire ! la prochaine fois, pensez à surveiller un peu plus votre journal Témoignages, avant de faire publier des horreurs pareilles...
Piff50, Posté
Monsieur Orlu dit que cette dame "a trahi son peuple". Je lui signale quand même que le peuple réunionnais, parlons plutôt de population réunionnaise, n'appartient à personne, à aucun parti politique, à aucun groupement. Il appartient à lui-même car, nous l'avons bien vu, il s'est libéré de cette chape de plomb que le PCR a mis sur lui depuis plus de 50 ans. Si ce parti veut renaître, d'après ce que dit Mr Vergès fils, il faudra qu'il change de méthodes, de discours, de vues sur l'avenir de notre île qui n'a plus besoin que des leaders imposent leurs idées. Les réunionnais sont majeurs, ils n'ont plus besoin de majordomes locaux ou autres pour leur dicter leur conduite. Il faut cependant leur rappeler de manière intensive qu'ils se remettent au travail (du moins les "béqueurs de clés")car c'est la plus grande valeur que nous ont transmis nos gramounes : la dignité par le travail.