Une augmentation de 2 millions d'euros en 2020 :

Budget de l'Élysée en hausse : ça nous coûte un pognon de dingue !


Publié / Actualisé
La dotation allouée à la présidence de la République s'établira, en 2020, à 105.316 millions d'euros, soit une augmentation de 2.136 millions d'euros par rapport à 2019. Officiellement, cette hausse est due au fait que l'Élysée récupère une partie des frais de gestion du ministère de l'Intérieur. Sans compter cela, l'augmentation est de 628.000 euros. Donc officieusement, on se demande ce qui peut bien coûter si cher à l'Élysée... Peut-être de la vaisselle...
La dotation allouée à la présidence de la République s'établira, en 2020, à 105.316 millions d'euros, soit une augmentation de 2.136 millions d'euros par rapport à 2019. Officiellement, cette hausse est due au fait que l'Élysée récupère une partie des frais de gestion du ministère de l'Intérieur. Sans compter cela, l'augmentation est de 628.000 euros. Donc officieusement, on se demande ce qui peut bien coûter si cher à l'Élysée... Peut-être de la vaisselle...

Si le sujet est actuellement sur le devant de la scène, c’est que l’Assemblée nationale a voté la dotation de l’Élysée ce mardi 12 novembre. Une hausse de plus de 2 millions d’euros, cela a, bien sûr, provoqué des remous du côté de l’opposition qui a aussitôt crié au scandale dénonçant " la grande vie du premier des Français ". Mais avec une majorité présidentielle bien installée dans l’Hémicycle, donc aucun réel contre-pouvoir, la mesure est passée comme une lettre à la Poste.

Pourquoi le budget de l’Élysée a-t-il pris + 2,2% d’un coup ? Du côté de La République en marche, on explique cela par un périmètre budgétaire élargi, avec l’intégration des dépenses des gendarmes et policiers affectés à la sécurité de la présidence de la République, rattachée jusqu’ici au budget du ministère de l’Intérieur.

Une fois ce budget pris en compte, il reste (tout de même) une hausse de 628.000 euros. Là encore, la majorité a réponse à tout : en 2020, les frais de déplacements présidentiels vont augmenter de 4% notamment avec les sommets du G7 aux Etats-Unis en juin, du G20 en Arabie Saoudite en novembre et un déplacement en Polynésie française. On ne peut pas reprocher au président de jouer le jeu de la diplomatie, mais quand même, 628.000 euros pour trois déplacements, c’est un peu fort de café, non ?

L’Élysée est loin d’être exemplaire dans la gestion dépenses, en 2018, le budget de l’Élysée a augmenté de 5,67 millions d’euros. Les frais de fonctionnement ont explosé, + 30%. Les déplacements publics moins nombreux mais plus chers ont aussi plombé le budget, une hausse de 7%. Et rappelez-vous de l’enveloppe exceptionnelle de 50 000 euros pour les 1 500 nouvelles pièces de vaisselle de Sèvres…

Le paradoxe dans tout cela, c’est qu’Emmanuel Macron astreint tous les autres à une cure d'austérité sévère notamment les communes et les collectivités. Coup de rabot sur coup de rabot, le président demande aux élus de s’engager sur une trajectoire de désendettement et sur une maîtrise de leurs dépenses de fonctionnement pour faire des économies même si l'Élysée n'a pas vraiment de conseils à donner sur le sujet…

À tel point qu'en juillet dernier, la Cour des comptes avait épinglé la présidence. En 2018, l’Élysée avait dépassé son budget initial et avait dû puiser plus de cinq millions d'euros sur la réserve. Un dépassement dû " à l’activité de la présidence "  notamment une augmentation des charges de personnel et de fonctionnement courant… C’est toujours la même chose, faites ce que je dis mais pas ce que je fais…

La petite histoire ne dit pas si l’Élysée a eu à payer des agios sur ce dépassement de cinq millions d’euros.. En même temps, ce n’est pas Emmanuel Macron qui va les sortir ces sous, bien évidemment, la dotation allouée à la présidence, c’est des fonds publics donc l’argent du contribuable. Pour la faire courte, le dépassement de budget, il est pour notre pomme.

Mais ça ne marche pas dans l’autre sens, en cas de découvert sur votre compte bancaire, l’Élysée ne va pas voler à votre rescousse, vous aurez plutôt affaire à votre banquier qui va gentiment vous faire payer des agios, ces frais bancaires (exorbitants) facturés lors d’un découvert...

En trois ans, le budget de l’Élysée a augmenté de plus de 8,8 millions d’euros… Quand on fait les comptes, on se dit que quand même, cette dotation allouée à la présidence, elle nous coûte un pognon de dingue !

fh / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

6 Commentaire(s)

Jean Bernadin, Posté
Pauvre de nous, à nous les miettes, la bonne chaire à l'elysée, rien d'étonnant de cette augmentation car il faut penser à utiliser la nouvelle vaisselle.
Volcan974, Posté
Faites ce que je dis mais pas ce que je fais
Mayaqui, depuis son mobile, Posté
Et nous, on réfléchi devant les rayons du supermarché pour

acheter le kilo de patates le moins cher ......
CHABAN, Posté
628.000 euros.

628 000 /5= 125600 de mois APL à 5 euros
Tristan, Posté
Bof 650 000euros 3 déplacements?
Il a coûte combien celui d'y a 3 semaines ? Mayotte, un petit stop aux îles glorieuses, le décollage atterrissage pour un oubli de téléphone, les 2 avions qui vont stationner à Maurice en volant à vide, le petit détour au dessus du volcan, le blocage partiel de l'île, les 1500 crs envoyés pour nous gazer ? Allez go ipr mener l'enquête!
Frigidaire, Posté
Vu le nombre de Gendarmes qu'il faut déplacer pour protéger le Président pour qu'il n'entende pas les cris d'orfraie de la populace